Comment survivre à la journée sans téléphone portable ?

Ce 6 février, c’est la journée sans téléphone portable. Selon une récente étude, 1 Belge sur 3 déclare être accro à son smartphone. Une occasion idéal donc pour faire le point sur sa propre consommation et sa dépendance. Alors pour vous aider, on vous livre nos astuces digital detox !

Photo by Georgia de Lotz, Simon Maage, Fabiola Peñalba on Unsplash |

Si votre smartphone vous sert à passer des coups de fil et envoyer des messages, désormais, nos smartphones remplacent également nos réveils, nos agendas et même nos blocs-notes. C’est bien simple, on ne peut plus s’imaginer sortir de chez soi sans son téléphone. Alors si vous aussi vous êtes touchés par cette problématique, une digitale détox s’impose. Et en ce 6 février, journée mondiale sans smartphone, c’est peut-être le moment ou jamais pour s’y mettre ?

On installe des applications « detox »

Même si cela semble contradictoire, ces applications comptabilisent notre temps passé sur notre téléphone et nous permettent de nous rendre compte de notre dépendance. Tout est passé au crible : le temps total que nous passons par jour, les applications les plus consultées, l’intervalle de temps entre chaque déverrouillage de votre téléphone. Au bout de la journée, on peut vite comptabiliser trois heures de sa journée sur son téléphone sans s’en être rendu compte. Il existe également des applications comme Forest, qui permet de se détoxifier tout en aidant la planète !

 

 

On voit son entourage 

On le sait, les smartphones nous isolent et renforcent notre sentiment de solitude. Passez une soirée avec vos amis, pensez à lâcher votre écran le temps d’une petite soirée, et donner priorité à vos interlocuteurs plutôt qu’à vos dernières notifications !

 

On s’occupe l’esprit

Il suffit de lever les yeux de son téléphone dans les transports en commun pour se rendre compte que l’addiction au téléphone touche de nombreuses personnes. Si comme beaucoup votre téléphone vous accompagne partout (au travail, au restaurant ou même à la salle de bain et aux toilettes), vous pourriez pourtant facilement vous en passer. Il suffit de remplacer son téléphone par un autre objet. Vous pouvez par exemple très facilement remplacer votre téléphone par un bouquin lors de vos trajets.  Au restaurant, plutôt que de dégainer votre téléphone pour immortaliser votre repas, pourquoi ne pas simplement profiter du moment présent et laisser votre téléphone au fond de votre sac ? Des stratagèmes à mettre en place qui au début vous demanderont quelques efforts, mais qui pourront vite devenir de bonnes habitudes.

 

On fait une pause 

Si votre addiction est très forte, il faudra y aller progressivement. Se passer totalement de son téléphone ne vous aidera certainement pas à y être moins accro, au contraire, cela pourrait même avoir l’effet inverse. Pour éviter cela, faites plutôt des pauses technologiques, des moments pendant lesquels vous vous forcez à ne pas regarder votre téléphone. Cela peut se faire de plusieurs manières : la première consiste à mettre votre téléphone en mode avion en arrivant au travail par exemple. Mais si vous voulez rester joignable, cette méthode peut sembler peut-être un peu drastique. Vous pouvez également activer l’option ne pas déranger et activer le son seulement pour les appels d’urgence.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :