PARTENAIRE | DESPERADOS

«Release your vibe», le sens de la fête selon Panz.o

Panz.o, c’est Mathieu Panzokou, un jeune créateur formé à Liège et qui a édité sa propre marque de vêtements qu’il vend en ligne, son compte Instagram est à son image, tout en esthétique…

Créateur aux plaisirs simples

Ses followers aiment sa marque et son look qu’il a du mal à décrire lui-même : « Honnêtement, je suis un peu un caméléon, j’aime porter des choses très différentes, la mode ne doit pas nous enfermer. Je peux être aussi bien habillé classique chic un jour, et sapé sportswear le lendemain, mais vous trouverez toujours une touche streetstyle dans mon look. En fait, j’aime le mélange des genres et mixer différents styles. » Quand on lui parle de faire la fête, Panz.o nous affirme que la qualité prime sur la quantité.

« C’est évident qu’une fête peut être tout à fait réussie, même à cinq personnes, si on a une bonne ambiance, une bonne vibe. Cela veut dire que l’art d’une fête qui claque réside dans le fait de rassembler autour de soi les bons amis, ceux qui vont générer entre eux une ambiance de feu. J’ai une bande d’amis qui aiment comme moi être ensemble, dans un bon délire et qui aiment faire la fête. Donc on s’est beaucoup vus, on est sortis moins et je dois avouer que ça n’a pas toujours été évident : en général je bouge beaucoup, je sors et je vois des gens presque tous les soirs. Je dois avouer que cela m’a quand même manqué, d’où l’importance aujourd’hui de savoir comment créer une ambiance de fête qui nous transporte sans avoir besoin d’artifices. Ces derniers temps, on a réalisé qu’il n’en fallait pas des tonnes pour s’amuser. Entre amis, c’est la clé. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ℝ𝕖𝕝𝕖𝕒𝕤𝕖 𝕪𝕠𝕦𝕣 𝕧𝕚𝕓𝕖 𝕨/ @desperados ! 𝔻𝕦 𝕔𝕠𝕦𝕡, 𝕛𝕖 𝕞𝕖 𝕤𝕦𝕚𝕤 𝕗𝕒𝕚𝕥 𝕦𝕟 𝕡𝕖𝕥𝕚𝕥 𝔻𝕖𝕤𝕡𝕖𝕛𝕚𝕥𝕠 𝕖𝕥 𝕛𝕖 𝕕𝕠𝕚𝕤 𝕕𝕚𝕣𝕖 𝕢𝕦𝕖 𝕔’𝕖𝕤𝕥 𝕡𝕒𝕤 𝕞𝕒𝕝 𝕕𝕦 𝕥𝕠𝕦𝕥 ! 𝕌𝕟 𝕡𝕖𝕦 𝕕𝕖 𝕣𝕙𝕦𝕞, 𝕕𝕦 𝕤𝕦𝕔𝕣𝕖 𝕕𝕖 𝕔𝕒𝕟𝕟𝕖, 𝕕𝕖 𝕝𝕒 𝕞𝕖𝕟𝕥𝕙𝕖 𝕖𝕥 𝕦𝕟𝕖 𝕕𝕖𝕤𝕡𝕖𝕣𝕒𝕕𝕠𝕤 𝕖𝕥 𝕝𝕖 𝕥𝕠𝕦𝕣 𝕖𝕤𝕥 𝕛𝕠𝕦é ! #ad #sponsored #releaseyourvibe #drinkresponsibly #bierdrinkjemetverstand #unebieresedegusteavecsagesse #collab #collaboration #desperados #cocktail #enjoy #life #style #me #boy #man #men #picture #picoftheday #edit #art

Une publication partagée par MATHIEU PANZOKOU (@panz.o) le

Planter le décor

« Organiser une soirée, pour moi, comme pour mon look, ça peut changer à chaque fois : j’aime autant un barbecue, improvisé, posé dans le jardin avec ce que chacun a amené, mais parfois je m’amuse à faire tout à fond, quand ça me prend, je peux aussi organiser une soirée à thème, avec déguisements et déco adaptés ! On trouve des accessoires, je change les la lumière, la déco…

On est tous en permanence sur les réseaux, alors j’aime bien monter un espace pour un photocall, c’est cool aussi d’aménager un coin bar, bref, de créer un lieu instagramable. Côté cuisine, j’aime assez les choses simples, en été, c’est barbecue ! Parfois on peut aussi le jouer apéro dinatoire avec plein de trucs à grignoter, des tapenades. l’idée est de rester cool, d’être tous ensemble et j’ai remarqué qu’aujourd’hui les gens aiment plutôt grignoter un verre de bière à la main plutôt que passer des heures à table. Au bar, on est plutôt du genre basique, on aime une bière simple, mais le cocktails proposés par Desperados sont rapides et faciles à réaliser, c’est assez bluffant. Il suffit d’un citron, d’un peu de menthe et de quelques glaçons pour créer une boisson étonnante. Et quand on le prépare dans un grand verre à cocktail et qu’on joue le jeu, on se croirait dans un bar branché. »

La bonne vibe

« Niveau musique, j’ai une station portable, c’est facile et nomade donc pratique quand on fait la fête au jardin. En début de soirée, on met un playlist un peu chill, mais au fur et à mesure de la soirée, tout le monde s’y connecte à son tour et fait découvrir ses musiques aux autres. Et là ca part, on doit faire attention à ne pas déranger les voisins (il rit). Sur ma playlist, on trouve surtout du hip hop, du R&B et un peu de musique afro, mais je suis bon client, ici encore je n’ai pas de style arrêté et j’aime explorer. Le plus drôle c’est quand on part dans un délire sur les musiques des années 80 et on danse comme des fous. »