Eat to Eat, la nouvelle application food qui favorise le lien social

Créer du lien social pendant le confinement, c’est possible. Eat to Eat vous permet de vendre et d’acheter des plats faits maison préparés au sein de votre voisinage tout en élargissant votre réseau de contacts. Et ce, en un clic !

par nour chennoufi. crédit photo: unsplash/lily banse; emy |

 

La nourriture rapproche les gens. La nouvelle application gratuite, Eat to Eat, a fait de cet adage son propre concept. La Start Up, fraîchement lancée, a trouvé le moyen de créer du lien social avec ses voisins durant le confinement. Comment ? En achetant ou en vendant de bons petits plats faits maison, préparés avec bonté. Une excellente manière de se rapprocher des personnes qui vous entourent tout en remplissant votre portefeuille. Vous n’avez rien à perdre, mais tout à y gagner !

Eat to Eat, le concept 

Eat to Eat prend en compte notre besoin de contacts humains. Ces derniers sont plus que précieux que jamais en ce moment. Pour cette raison la plateforme place son concept sous le signe de la convivialité. Le processus est très simple : certaines personnes ont des doigts de fées lorsqu’ils s’agit de préparer de bons petits plats. Si ces derniers ont eu du succès au sein de leur famille et qu’on en redemande, pourquoi pas en faire profiter les autres ? Les cuisiniers et cuisinières se feront une joie de préparer à d'autres personnes une portion ou plus via la plateforme à des prix raisonnables. Une aubaine pour ceux qui ne se sentent pas l’âme d'un « Top Chef au quotidien » ou qui n’ont juste pas le temps de préparer à manger à cause du télétravail. Avec Eat to Eat, vous aurez l’occasion de vous remplir la panse d’un plat chaud préparé avec amour sans pour autant vous éloigner de chez vous. Et qui sait, peut-être que vous y gagnerez une connaissance durant la récupération de votre repas. 

Mis à part la création des liens sociaux, l’application gratuite présente d’autres avantages. Eat to Eat se veut responsable lors des interactions de ses clients. Pour cela, aucun aliment n’est gaspillé durant la préparation des plats puisqu'il s’invitera avec joie dans l’assiette d’un voisin, d’un ami ou l’ami d’un ami… 

Avantages cuisiniers

Les cuisiniers auront l’occasion d’arrondir leur fins de mois en partageant leur amour des fourneaux avec leur voisinage. Au cas où vos sauveurs culinaires manquent d’inspiration, ils pourront se rendre sur le site de l’application pour y piocher des news sur des propositions de menus de saison ou des conseils anti-gaspillage. D’ailleurs, pour rester écologique, la boutique Eat to Eat propose aux cuisiniers de multiples récipients pratiques et biodégradables pour le conditionnement des plats, des sacs de transport en papier, des cooler pour transporter et conserver les aliments au frais. 

Avantages clients

Si les cuisiniers ont leurs avantages, les clients ont aussi de quoi être ravis ! Bien que le consommateur doive se déplacer au domicile du cuisinier ou de la cuisinière pour récupérer son plat fait maison, il peut très bien choisir son cuistot en fonction de sa mobilité (à proximité de son bureau, de l’école de son fils ou de son domicile). Il aura même la possibilité de sélectionner ses plats en fonction des saisons, de produits présentés ou des intolérances qu’il présente (gluten, lactose…). Enfin, il est important que le client note le repas qu’il a consommé via un niveau d’exigence gustatif et qualitatif quant aux différents produits utilisés et aux normes d’hygiène. Ce label de qualité est essentiel, les vendeurs mal notés sont éliminés. 

Eat to Eat vous permettra de briser la boucle des plats industriels en laissant la place aux bons plats faits maison, tout en faisant la connaissance de personnes emplies de générosité et qui cherchent à se faire un peu d’argent. Tout le monde y trouve son bonheur !

 

Pour plus d'informations sur Eat to Eat, rendez-vous sur le site web https://eat-to-eat.com/fr

Suivez So soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode,beauté,food et bien plus encore.