PARTENAIRE | ENIT

Vins et gastronomie en Italie : 4 routes incontournables

La gastronomie italienne et les vins qui l’accompagnent sont un monument au même titre que les nombreux sites historiques ou naturels classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Quoi de mieux que de combiner des vacances en Italie avec la découverte de routes qui sillonnent des terroirs aux noms qui font rêver.

Depuis 2019, l’Italie est devenue le premier producteur mondial de vin juste devant la France. Pour les connaisseurs, les vins italiens offrent une richesse et une complexité hors du commun. Du pinot grigio cultivé au sud des Alpes, en passant par les vins du chianti en Toscane ou le fameux primitivo des Pouilles, il y en a véritablement pour tous les goûts. Et pas besoin d’être un œnologue averti pour profiter de ces splendeurs gustatives italiennes. La preuve ? On vous emmène sur 5 parcours qui sillonnent ces terroirs exceptionnels.

1. La route du Barolo

Dans le Piémont, partir sur les traces des vignobles du Barolo c’est aussi s’imprégner d’une histoire viticole riche et de paysages classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Votre itinéraire commencera dans la petite ville de Roddi et vous emmènera jusqu’à Barolo, une trentaine de kilomètres plus au sud. C’est là qu’est cultivé celui qui est considéré comme « le roi des vins » en Italie. Cet itinéraire vous permettra de découvrir ses châteaux du Moyen-âge mais aussi de nombreuses propriétés viticoles qui ne demandent qu’à partager le résultat de leur savoir-faire ancestral. Vous êtes ici au cœur du temple du vin italien.

Barolo
Piemont ©nonmisvegliate, via-Pixabay

Barolo
Piemont ©nirolfix, via Pixabay

2. La route du Prosecco

Vin effervescent délicatement fruité, le Prosecco se découvre en parcourant les paysages classés au patrimoine mondial de l’UNESCO de la province de Trévise au nord-est de la péninsule. Au départ de Conegliano, vous sillonnez dans des vignobles et des villages perchés à flanc de collines pour rejoindre, 90 km plus loin, Valdobiaddene. Cette route du Prosecco est le premier itinéraire œnologique reconnu en Italie et peut se parcourir aussi bien à pied qu’en vélo ou en voiture.

Prosecco_colline
Prosecco colline ©Turismo-Veneto

Prosecco_colline_route
Prosecco colline route ©Turismo-Veneto

3. La route des vins du Tyrol du Sud

Toujours dans le nord de l’Italie, le Tyrol du Sud, niché dans les Alpes propose une richesse de cultures que l’on n’imagine à peine. A côté de cépages blancs traditionnels comme le pinot grigio, le pinot blanc, le chardonnay, le gewürtztraminer ou encore le riesling, les vins rouges en pinot noir, merlot ou cabernet sont également à découvrir. Pour profiter pleinement de cette diversité de terroirs, une boucle de 45 km autour de Bolzano permet de s’imprégner de cet univers viticole et de découvrir un cépage qu’on ne trouve nulle part ailleurs, le lagrein.


Route vin vélo Sud Tyrol ©IDM-Alto-Adige, ph. Daniel-Geiger

Dégustation
Dégustation Vin, South-Tyrol ©IDM-Suedtirol, ph. Benjamin Pfitscher

4. La route des vins d’Orcia

A côté des monuments que sont le chianti ou le montepulciano, la Toscane a encore un autre joyau à vous faire partager : le val d’Orcia et son tout aussi fameux Brunello di Montalcino. Situé au sud de Sienne, le Val d’Orcia recèle des paysages de cartes postales propres à la Toscane, une nature figée dans le temps et sous cette lumière si particulière à la région. Au départ de Pienza, une boucle d’environ 70 km vous mène à Montalcino en passant par des villages pittoresques comme San Quirico d’Orcia, Castiglione d’Orcia ou Castelnovo dell’abate. Cette route fait la part belle au vin mais aussi à d’autres produits phares de la région comme l’huile d’olive, le miel ou le fromage.


Toscane nourriture ©Toscana Promozione

Vous voulez découvrir d’autres idées de voyages oenotouristiques ou gastronomiques en Italie?  L’Office national italien de tourisme vous propose tous les bons plans pour découvrir l’Italie hors des sentiers battus.