Frisottis : cinq commandements pour lutter contre nos ennemis de l’hiver

La saison des frisottis a officiellement débuté ! Vous n’en pouvez plus de vous battre pour discipliner votre chevelure ? Vous n’avez qu’à appliquer à la lettre ces cinq astuces anti-frizz.

par nour chennoufi. crédit photo: unsplash/ilyuza mingazova |

 

Quand certaines se réjouissent de la tombée des premiers flocons, pour d’autres, l’arrivée de l’hiver rime avec « cauchemar ». Pourquoi ? L’humidité. Votre magnifique chevelure en prend un coup avec l'apparition des frisottis. Mais pas de panique, découvrez cinq astuces pour dire stop aux frisottis une bonne fois pour toutes. 

Des cheveux hydratés, vous aurez

S’il existe un conseil que vous devriez garder en tête pour tout le reste de la saison hivernale, c’est bien celui-ci : gardez vos cheveux hydratés et en bonne santé ! Pendant l’hiver, les pauvres fibres capillaires sont exposées au vent, à la pluie, au froid, à l’humidité et aux variations de températures. Résultat ? Des cheveux secs et cassants, d’où l’apparition des frisottis. Pour évitez cela, favorisez l’utilisation régulière de masques hydratants. Une fois par semaine, avant de vous laver les cheveux, appliquez un bain d’huile d’argan, de coco ou de karité sur vos longueurs jusqu’aux pointes et laissez agir pendant 30 min voire toute la nuit. Vous aurez ainsi une chevelure bien nourrie mais surtout résistante !

Avec le bon shampooing, vous les laverez

Et oui, tout commence par votre shampooing. Vous pensez avoir entre les mains le produit miracle qui répond à tous les besoins de vos cheveux, cependant vous serez surpris de voir que ce n’est pas toujours le cas. Vérifiez les composants avant de laver votre crinière. En effet, les shampooings assèchent fréquemment le cuir chevelu et fragilisent de ce fait la fibre capillaire. Le terrain est donc favorable pour les frisottis. Pour éviter ce scénario, bannissez les sulfates et alcools et préférez un shampooing solide à base de composants naturels.

À l’eau froide, vous rincerez

Une fois vos cheveux hydratés et lavés, l’étape du rinçage se présente ! Il est vrai que l’idée d’une eau glaciale en ces jours froids n’enchante pas trop, mais elle a le pouvoir de refermer les écailles des fibres capillaires, ce qui les protègera des agressions extérieures. Si vous ne pouvez supporter l’eau froide, vous pouvez laver vos cheveux à l’eau tiède. Dans tous les cas, on évite l'eau chaude !

Au diffuseur, vous sècherez

Pour procéder au séchage, utilisez d’abord une serviette en microfibres, sans frotter. Ensuite, vous pouvez très bien laisser vos cheveux sécher à l’air libre, toutefois ce n’est pas la saison pour… C’est là que le diffuseur (l’embout rond avec des piques en plastique) vous sauve la mise ! Ce n’est pas pour rien que cet accessoire est vendu avec le sèche-cheveux. Il garantit un séchage uniforme et permet de ne pas rompre vos mèches ou boucles. 

Un sérum, vous appliquerez

Dans le cas où vos cheveux se rebellent à l’extérieur malgré toutes les étapes précédentes, sortez l’arme ultime : le sérum. Appliquez quelques gouttes sur vos longueurs pour redéfinir votre coiffure, et le tour est joué ! Et voilà ! En deux temps "cinq" mouvements, vous aurez dompté les frisottis une bonne fois pour toutes!

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.