Grève des bagagistes : nos conseils pour rester zen

Ce n’est pas le moment idéal pour prendre l’avion. La grève des bagagistes que connait actuellement l’aéroport de Bruxelles-Zaventem a impacté de nombreux voyageurs. Difficile de bien vivre ce genre de situation. Mais on vous livre nos conseils pour rester zen.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Pexels / Unsplash. |

1. R-E-L-A-T-I-V-I-S-E-Z

Ce n’est jamais très gai de voir son vol annulé au dernier moment, surtout si le voyage était prévu depuis longtemps. Cependant, ne vous gâchez pas vos jours de congés (qui sont déjà posés du coup), et voyez le côté positif de la chose : vous allez pouvoir profiter de votre chez vous et vous y poser enfin. Et puisque vous restez ici, vous allez économiser l’argent prévu pour ce voyage : allez vous faire masser, offrez-vous un bon restaurant, ou une activité dont vous rêvez depuis longtemps. Vous étiez peut-être censé être au soleil, mais rester chez soi, vous verrez, c’est bien aussi. 

2. Planifiez votre prochain voyage 

Votre voyage attendu depuis de longues semaines vient d’être annulé en raison de la grève ? Ce n’est pas grave, pensez déjà à votre prochain voyage. Profitez de cet incident pour vous plonger dans vos différents guides de voyages et choisissez déjà votre prochaine destination. Cela vous permettra de vous projeter et d’oublier que vous étiez censé être en vacances en ce moment même. 

3. Partez moins loin 

L’imprévu permet aussi de repenser à ses plans. D’accord, votre vol vient d’être annulé, mais rien ne vous empêche de tout de même bouger ! Tracez rapidement un itinéraire et décidez de quelle direction prendre pour passer le week-end ailleurs : la France, la mer du Nord, les Ardennes. Il existe un tas d’autres destinations qui vous dépayseront peut-être tout autant qu’après 3 heures de vol. Vous pouvez d’ailleurs voyager sans devoir prendre l’avion. 

4. Reposez-vous

Le problème des voyages, c’est qu’on n’en profite rarement pour se reposer. En effet, on veut visiter le plus de choses possible et on oublie souvent que les vacances, c’est aussi le moment de se détendre, et de se reposer. Cette annulation de vol, voyez-la comme l’occasion ou jamais de ne rien faire ! C’est aussi ça, la joie d’être en vacances. 

Lire aussi :