Job de rêve : être payé 10 000 $ par mois pour travailler dans un vignoble

Vous en avez marre de la routine et rêvez de déménager à l’autre bout de la planète ? Murphy-Goode Winery, une société spécialisée dans le vin, cherche une personne pour prendre soin du vignoble Sonoma, en Californie. Tout ça en étant payé 10 000 € par mois.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : PEXELS/PIXABAY |

Alerte job de rêve ! Murphy-Goode Winery, une société californienne spécialisée dans le vin, cherche son prochain employé. Le but ? S’occuper de Sonoma, un vignoble en Californie pendant un an. Mais pourquoi déménager à l’autre bout du monde pour ça ? Et bien car le salaire est fixé à 10 000 $ par mois, soit environ 8 500 €. De plus, le loyer sera aussi pris en charge par Murphy-Goode Winery. Et si ce n’est toujours pas assez, 30 caisses de vin Murphy-Goode seront offertes à l’heureux élu. Rien que ça.

Un  travail qui a ses exigences

Si vous vous y connaissez en Cabernet, Rosé et autre Chardonnay, Murphy-Goode Winery en est sûr : ce job est fait pour vous. La société est à la recherche d’un passionné. Si ce travail vous fait rêver, ne vous attendez pas à boire du vin toute la journée. Il consiste tout d’abord à prendre soin d’un vignoble nommé Sonoma. Au besoin, il faudra aussi travailler les week-ends. Murphy-Goode Winery prévient : c’est un travail physique qui nécessitera de récolter le raisin et de porter des charges lourdes, d’une vingtaine de kilos. Et ce, de façon répétitive.

Pas de panique pour ceux n’ayant jamais travaillé dans les vignes, les trois premiers mois seront dédiés à l’observation auprès de Dave Ready Jr., un vigneron. Petit plus, la société promet de mettre son employé en relation avec des partenaires commerciaux. L’occasion d’agrandir son réseau, de lancer sa carrière et de booster ses connaissances.

 

Quelles sont les conditions ?

S’il ne faut pas être un vigneron dans l’âme, un minimum de connaissances dans ce domaine est attendu. Exigence et sérieux sont de mise. Le postulant doit aussi être libre et disponible pendant un an. Autre condition, États-Unis oblige, le candidat doit être âgé de 21 ans ou plus. De plus, il faut résider dans un des cinquante états ou détenir une autorisation de travailler dans le pays.

Si vous aviez déjà dégainé votre CV, rangez-le, il ne sera pas utile. En effet, Murphy-Goode Winery exige une candidature vidéo dans laquelle le postulant décrit le travail de ses rêves. Les personnes ayant candidaté seront ensuite évaluées sur la créativité, la conception, les compétences et la faisabilité du projet. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 juin. Alors si vous vous sentez prêt à relever le défi, dégainez votre téléphone et postulez ici. On croise les doigts pour vous.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.