Journée internationale du chat noir : pourquoi ont-ils mauvaise réputation ?

Les félins ont réussi à conquérir le cœur des humains depuis longtemps, à l’exception des chats noirs, qui eux, continuent d’être mal aimés et laissés de côté. À l’occasion de la Journée internationale du chat noir, on revient sur la mauvaise réputation des chats noirs. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Ghana Shyam Khadka on Unsplash. |

Le 17 août, nous célébrons la Journée internationale du chat noir. Cette journée arrive à peine 10 jours après la journée internationale du chat, qui se tient chaque année le 8 août. Pourquoi distinguer ces deux journées ? Tout simplement pour sensibiliser le public à la cause des chats noirs et inciter les gens à en adopter. La superstition qui consiste à croire qu’un chat noir porte malheur nous pousse encore en 2021 à nous en écarter dès qu’on en croiserait un. Seulement, à part la couleur de leur pelage, en quoi les félins noirs sont-ils si différents et surtout comment un simple matou peut-il susciter une telle charge émotive ? Cela s’explique par de nombreuses raisons. 

La vidéo du jour :

 

 

D’abord, parce que le noir, comme le rouge, représente chez nous les couleurs associées au Diable. Il faut surtout remonter au Moyen-âge pour comprendre cette croyance : il était alors considéré comme l’incarnation du diable. À cette époque, des millions de chats furent brûlés ou crucifiés. Vers le XIIIe siècle, l'Église associe définitivement le chat à la sorcellerie. Si bien que lors de la période des chasses aux sorcières qui s’étendit du Moyen Âge jusqu’au XVIIIe siècle, les chats noirs étaient brûlés vifs avec leurs maîtresses. Depuis lors, le chat noir est associé à de nombreuses superstitions. La plus commune consiste à croire que croiser un chat noir sur son chemin est signe de mauvais augure pour la journée. Une autre superstition raconte que rencontrer un chat noir le premier jour de l’année annonce 365 jours de malheur. Bref, de tout temps - à l’exception des Égyptiens, qui le considérait comme emblème de protection et de fécondité -  le chat noir était synonyme de malheur. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si au moment d’Halloween, nombreux sont ce qui utilise le chat noir dans leur décoration. 

En réalité, si tout le monde n’est pas superstitieux, les félins noirs ont tout de même plus de risques d’être abandonnés ou de ne pas être adoptés. Une étude récente a pourtant montré qu’un pelage noir chez un animal était signe de longévité. La couleur noire provient du mélanisme, un phénomène génétique qui provoque la coloration des poils de l’animal. Des chercheurs ont étudié les mutations génétiques responsables du mélanisme et en ont déduit que la couleur noire avait un net avantage dans la sélection naturelle. Alors, si vous voulez que votre boule de poil reste le plus longtemps possible auprès de vous, vous l’aurez compris, optez plutôt pour un félin noir ! 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.