Karl Lagerfeld absent aux défilés Chanel à Paris : la planète mode s'affole

C’est un coup de tonnerre dans le ciel bleu de la fashion sphère. Le célèbre créateur aux lunettes noires et à la chevelure ivoire ne s’est pas présenté à la fin de deux défilés Chanel ce mardi 22 janvier. Il n’en fallait pas plus pour que les critiques de mode et les fans s’affolent ou entrevoient le pire…

Par Florence Frans. Photos Belga. |

Mais que s’est-il passé aujourd’hui dans la capitale française ? Au premier défilé de la Maison, alors que le front stage regorgeait de stars telles que Sofia Coppola ou encore Carole Bouquet, que le décor inspiré du XVIIIe siècle servait d’écrin à une collection que l'on a qualifiée de « fraîche et joyeuse » avec ses fleurs brodées, en céramique, en dentelle ou en plumes, que les galons à la ligne épurée épousaient le tweed des tailleurs à la coupe emblématique, une voix a annoncé au micro que le maître, le maestro ne se présentera point à la fin du défilé pour venir saluer un public pourtant largement conquis. À sa place, c'est une Virginie Viard (directrice du studio de création de la Maison et bras droit de Karl Lagerfeld) tout sourire et toute de noir vêtue qui enlacera le top présentant la robe de mariée au bout du catwalk.

 

 

Le public frissonne

Mais déjà la foule murmure, des milliers de petits doigts s’agitent sur les claviers numériques pour communiquer au plus vite la nouvelle… On le dit souffrant, incapable de se déplacer. Les plus grands critiques martèlent qu’en presque 36 ans de présence à la direction artistique de Chanel, ça n’était jamais arrivé. Et on envisage déjà une suite moins lumineuse pour l’icône enfarinée. Ce n’est pourtant pas la première fois que ce genre de rumeurs est lancé, et elles ont toutes été balayées par le principal intéressé, s’en amusant au passage. Car certes, dans le milieu de la mode, il n’y a pas de place plus convoitée que la sienne, et il le sait.

 

 

Seconde absence

Mais après un communiqué officiel de la marque, enfin, et une autre absence au second défilé de la journée, les fashionistas doivent se rendre à l’évidence : son éminence, l'illustre exécutant de l'âme de Gabrielle Chanel est bel et bien souffrant. On le dit « très affaibli » mais soutenu par Virginie Viard et Eric Pfrunder pour assurer, entre autres, le suivi des collections et des campagnes de la marque.

Aucune autre information n’a filtré depuis cette annonce officielle, ce qui ne manque pas d’attiser la curiosité des journalistes et de faire toussotter d'effroi le monde merveilleux des fans et des clients heureux.