La Fashion Week de New York placée sous le signe de l’absentéisme

Les Fashion Week du monde entier sont bouleversées par la pandémie. Programmés du 14 février au 9 mars, la plupart des défilés se feront de façon virtuelle. Cette année, le monde de la mode a les yeux rivés sur la programmation de la Fashion Week de New York.

Par Margau Gonzalez. Crédit photo : Unsplash/Flaunter |

 

Les grands créateurs américains absents de la Fashion Week

La ville de New York ouvre le bal des Fashion Week du 14 au 17 février. Petit hic, la plupart des grands créateurs sont aux abonnés absents… New York semble boudée par les stylistes. Ralph Lauren, Marc Jacobs, Michael Kors, Tommy Hilfiger ou encore Tory Burch n’ont pas répondu à l’appel. Certaines maisons ont choisi d’organiser leur défilé hors calendrier, quand d’autres n’ont rien annoncé pour le moment. Petit lot de consolation, Tom Ford sera au rendez-vous et clôturera cette Fashion Week des plus particulières. 

 

 

Si New York a la possibilité de présenter des collections en physique, la quasi totalité des défilés auront lieu en ligne. La plateforme Runway360, lancée en 2020 par le Conseil des créateurs de mode américains, les hébergera. Quelques créateurs comme Jason Wu connu pour avoir habillé Michelle Obama ou encore Rebecca Minkoff à la patte bohème-rock, ont fait le choix d’une cérémonie avec un public restreint. 

Londres, Milan, Paris, qu’en est-il ?

Les créateurs du monde entier ont dû revoir toute la programmation des défilés. Les rassemblements étant interdits, ils ont choisi de présenter leurs collections de façon digitale. La Fashion Week de Londres, du 19 au 23 février, suit celle de New York. Après avoir annulé l’édition masculine en janvier, 95 créateurs ont répondu présents. Du 23 février au 1er mars, direction Milan, en Italie. Cinq stylistes du collectif Black Lives Matter in Italian Fashion ouvriront le bal. Ce collectif rassemble des créateurs noirs qui se sentaient discriminés. Du côté des grands noms de la mode, seront présents Fendi, Valentino, Prada, Giorgio Armani ou encore Dolce & Gabbana. Paris clôturera ce mois de la mode. Si le nombre de créateurs n’a pas encore été communiqué, l’événement est maintenu. 

 

 

 

Un monde à l’arrêt depuis un an

La mode n’échappe pas à l’épidémie de Coronavirus. Plus que jamais, elle a dû se réinventer en 2020. Les événements où se pressaient les plus grandes stars ont laissé place à des défilés virtuels. Après avoir été reportée, la Fashion Week dédiée aux collections haute couture automne-hiver 2020-2021, a finalement pu avoir lieu. La plateforme "Les voix de la Couture" mise en place par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode a retransmis l’événement.

Jacquemus, lui, a vu les choses en grand. Le créateur français a organisé un défilé dans un champ de blé. Pour respecter les distances sociales, les spectateurs étaient séparés d’un mètre grâce aux épis. La créativité de l’expérience en a fait son succès.La maison Chanel, quant à elle, devrait dévoiler sa collection Croisière 2021-2022 le 4 mai prochain aux Carrières de Lumières, en Provence. L’année dernière, la marque française avait dû annuler son défilé prévu à Capri dans le sud de l’Italie. Les organisateurs espèrent donc que la situation se sera améliorée d'ici là pour accueillir du public.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.