Le Noël idéal de Myriam Leroy

Quels cadeaux feraient plaisir à nos personnalités et comment vivent-elles les festivités de fin d’année ? Myriam Leroy, journaliste et écrivaine nous livre ses envies pour Noël.

Par Sigrid Descamps. Photos : RTBF- JM BYL. |

" Pendant les fêtes, la seule chose qui me paraît indispensable, ce sont les huîtres. Je pourrais ne me nourrir que de ça tout au long de l’année ! J’ai longtemps été une phobique des fêtes de fin d’année, mais ça va mieux. Même si le 1er janvier, je reste contente de mettre tout ça derrière moi, de voir les jours rallonger et l’obligation de bons sentiments s’évaporer. Parfois, je passe Noël avec mes parents et ma sœur, parfois, juste avec mon amoureux. Quelle que soit la configuration, cette année il y aura mon chien, et comme je suis engluée dans un délire anthropomorphique avec cet animal, je lui offrirai des cadeaux. "

Le cadeau idéal ?

" J’offre des petits cadeaux à tout le monde. Ce n’est pas une tradition chez nous de s’offrir des choses extravagantes à Noël. Mon père recevra sa traditionnelle pochette de billets à gratter, et ma mère, une BD. J’aime beaucoup offrir des cadeaux, me casser la tête pour trouver une proposition originale, à la fois inattendue et évidente. Mais il faut croire que mon intuition n’est pas toujours très fiable : après des années à recevoir des livres que je choisissais avec grand soin, ma sœur m’a demandé d’arrêter de lui en offrir parce que ça ne l’intéressait absolument pas (rires). Quant à moi, les gens m’offrent souvent des cosmétiques... qui atterrissent systématiquement à la poubelle : je suis allergique à à peu près tout ce qui se vend en parfumerie. Cette année, j’ai envie de soleil ! Alors, cotisez-vous et offrez-moi un voyage dans une contrée où il fait trop chaud !”

    Lire aussi :