Le week-end de l'acteur Jérémie Rénier

L’acteur, bientôt à l’affiche de Slalom, aime redécouvrir Bruxelles sous un autre jour. Quand il ne passe pas ses fins de semaine à en sillonner les rues et ruelles, il prend du temps pour lui et pour sa famille.

PAR SIGRID DESCAMPS. PHOTO : @ jeremierenier on Instagram. |

 Le vendredi soir, souvent, je retrouve mes associés au Vertigo pour discuter de la façon dont les choses vont se dérouler la semaine suivante. Tout est devenu plus compliqué avec le confinement et puis, nous avons aussi notre club, le Jalousy, qui est fermé depuis six mois. On essaie de faire au mieux pour que l’aventure se poursuive en limitant les pertes. Après, j’aime flâner dans Bruxelles, que je redécouvre. J’ai ainsi testé de nouvelles adresses comme Fernand Obb Delicatessen, à Saint-Gilles, qui sert les meilleures croquettes de crevettes de la ville, et un super petit bar non loin de la Grand-Place, dont je ne reviens hélas plus sur le nom. Il est situé dans la rue des Harengs et est tenu par une sacrée personnalité, un néerlandophone avec un charisme incroyable. J’aime finir la soirée en remontant par le parc du Prince d'Orange, que je trouve très agréable.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par jrenier (@jeremierenier) le

 

Ecriture et espaces verts

Le samedi matin est souvent studieux. J’écris actuellement avec Thomas Gunzig, qui collabore avec moi sur le scénario de mon prochain film, que je réaliserai et produirai également. L’après-midi, par contre, j’aime passer du temps avec ma femme et mes enfants. Là encore, j’en profite pour me balader dans Bruxelles. Il faut savoir que durant le confinement, je suis resté bloqué en Espagne. Donc, à mon retour, j’ai retrouvé ma ville, et comme j’ai décidé d’y ancrer mon film, j’y passe beaucoup de temps. Et si elle est encore défigurée un peu partout par pas mal de travaux, dont on se demande si on en verra un jour la fin, et que ça lui donne un côté bordélique, brouillon, je la trouve de plus en plus belle. Je trouve super que l’on rende le centre piétonnier, qu’on laisse plus de place aux gens et aux vélos. Au fil de mes promenades, je découvre aussi des maisons, des ruelles, des quartiers que je connaissais mal et qui se développent... Enfin, j’adore m’arrêter dans de vieilles carteries.

Brunch et balades

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Et au milieu coule une rivière..❤️

Une publication partagée par jrenier (@jeremierenier) le

 

Le matin, j’aime aller sur la place du Jeu de Balle. Parfois, j’y reste le midi et je vais à La Clé d’or pour manger un bolo ou un hachis. Si pas, je me retrouve souvent chez mon frère Yannick et sa compagne Claire pour un brunch en famille. Ils cuisinent très bien et c’est agréable de se poser chez eux, pour parler de tout et de rien, juste prendre du temps entre nous. Après, il arrive qu’on aille se promener dans la forêt de Soignes ou que l’on reste simplement à la maison. J’aime passer du temps dans mon jardin, plonger mes mains dans la terre. Cela procure un sentiment unique ! En fait, durant le confinement, j’ai été traversé par plein de sentiments négatifs : colère, peur... Mais maintenant, en étant ici, à Bruxelles, je retrouve une belle énergie et ça me fait un bien fou !

Slalom, présenté au festival du film de Namur et dans les salles le 4 novembre.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :