Le week-end de Yolande Moreau

En tournée avec le spectacle Prévert, bientôt en salles avec le film Cléo, l'actrice belge repasse souvent par le plat pays, mais c'est en Normandie, où elle vit depuis plus de trente ans, qu'elle passe le plus souvent ses fins de semaine.

Par Sigrid Descamps. Photo: Belga / Instagram |

Je pense que je n’ai jamais autant travaillé que depuis que j’ai atteint l’âge de la retraite. Une fois par mois, je monte sur les planches avec le spectacle Prévert. Le reste du temps, je lis des scénarios, je peaufine l’écriture de mon prochain film en tant que réalisatrice. Mais en fin de semaine, j’essaie tout de même de souffler un peu. D’autant que cela marque aussi les retrouvailles avec mon mari, Yves, qui travaille actuellement comme machiniste sur un tournage à Paris. Le reste de la semaine, on se croise plus qu’on ne se voit à cause de nos emplois du temps.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Théâtre du Rond-Point (@rondpointparis) le

Marché, poules et potager

Nous habitons dans une ferme, dans un petit village sur la commune de Giverny, connue entre autres pour abriter la maison et les jardins de Claude Monet. Je démarre toujours mon week-end le samedi matin avec une visite sur le marché de Vernon. J’y ai mes habitudes, j’y achète du pain, des fromages, de la charcuterie, des fruits… Rarement des légumes, car j’en cultive énormément moi-même. Je passe d’ailleurs souvent mes après-midi au jardin. Je me suis mise à la permaculture depuis plusieurs années. Cela demande une tout autre approche et gestion du potager. Je passe aussi du temps à m’occuper de nos animaux : nous possédons notamment quelques poules, qui nous fournissent des oeufs chaque jour, et quinze moutons.

Jeux de cartes ou soirée en amoureux

Les activités du samedi soir dépendent de ce que l’on aura fait durant la semaine, de nos envies... et de notre état de fatigue. On peut tout aussi bien recevoir des amis pour une partie de cartes, qui peut alors débuter très tôt et… se terminer fort tard, sortir et aller manger un bout à la Guinguette de Giverny. C’est plus pour voir des potes que pour dire d’aller au resto. Mais on peut aussi rester calmement à la maison, juste à deux, à se préparer un bon repas – j’adore cuisiner… et manger ! – et se regarder un film. Je vais rarement au cinéma, du coup, je rattrape les films bien après leur sortie, en DVD.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par • déʞalé studio • (@dekalestudio) le

Rock à l'irlandaise

Ce week-end sort de l’ordinaire car nous recevons un jeune groupe de rock irlandais, Tau. Nous possédons une grange dans la ferme, avec des chambres et un grand espace de vie. Nous les avons découverts lors de leur passage au festival Rock in The Barn àGiverny en septembre dernier. Ils doivent se produire aux Trans Musicales de Rennes le 5 décembre et ils avaient besoin d’un endroit où répéter. On leur a donc proposé de venir chez nous. Il nous arrive de temps à autre, de recevoir de jeunes artistes en résidence. J’adore ça car cela me bouscule dans mes habitudes, ça chamboule la maison, ça me réveille et me donne de l’énergie !

Cléo, dans les salles le 27 novembre. Prévert, le 24 avril à Wolubilis.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :