Les noms de famille les plus courants dans le monde

C’est bien connu, il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin. Le site NetCredit a dévoilé une étude et une carte du monde reprenant les noms les plus répandus dans chaque pays, autour du globe. Alors, est-ce que votre nom en fait partie ?

Par Mathias Renaux. Photo: D.R. / Paula May on Unsplash |

L’onomastique, comprenez l’étude des noms dans le champ de la linguistique, peut en apprendre beaucoup sur la culture et l’histoire d’un pays. Souvent, les noms ne sont pas donnés au hasard et font plutôt référence au pays en lui-même et à son identité. Dans chaque pays de chaque continent, l’étude reprend le nom de famille le plus répandu, et en explique les raisons.

En Europe

Avant toute chose, en Belgique, c’est Peeters qui est le nom plus fréquent. Le Vieux Continent est le continent le plus enclin à des noms de famille tirés de la profession des ancêtres familiaux. Par exemple, Müller est le nom le plus répandu en Allemagne et en Suisse et signifie en fait meunier. Pareil avec Schmit, nom courant au Luxembourg, qui est tiré de l’allemand « smit » qui signifie forgeron. Mais en plus de refléter les métiers, les noms de famille européens semblent souvent être associés à la topographie du pays en question. En Lettonie, le nom le plus répandu est Berzins, dérivé de berzs, voulant dire bouleaux, et reflétant alors le grand nombre d’arbres de ce type en Lettonie. Enfin, les suffixes sont aussi une bonne indication du pays dans lequel on se trouve. Dans les pays du nord comme la Suède et le Danemark, le suffixe –sen comme dans Hansen et Jensen est vite identifiable.

En Afrique

Sur le continent africain, c’est l’origine géographique qui influe le plus sur les noms de famille. Viennent ensuite les professions, le lignage et les caractéristiques personnelles. Si beaucoup d’africains ont changé de nom après la prise d’indépendance de leur pays, la plupart des noms de famille encore utilisés témoignent du passé colonial de l’Afrique. Ainsi, au Cap-Vert, ancienne colonie portugaise, le nom le plus courant est Lopes. Aussi, les pays musulmans d’Afrique sub-saharienne sont liés par des noms de famille tirés de Mahomet, le fondateur de l’islam, signifiant « digne d’éloges ». Mohamed est le nom égyptien par excellence, tandis que Mahamat l’est pour le Tchad.

En Amérique du Nord

En ce qui concerne l’Amérique centrale, c’est encore une fois le passé colonial de la région qui agit sur les noms de famille. Anciennes colonies espagnoles, le Mexique, le Salvador et le Honduras partagent le même nom : Hernandez. Aux Etats-Unis, comme au Canada d’ailleurs, c’est Smith (un mot anglo-saxon pour désigner un métallurgiste) qui remporte la palme du nom le plus répandu, avec 1 Smith pour 121 américains. Mais ce qu’il faut surtout retenir c’est que dans la liste des 25 noms de famille les plus courants aux USA, 2/3 sont repris dans les noms les plus répandus sur le continent entier. Une belle preuve que le pays s’est construit sur base de toutes les cultures avoisinantes.

En Asie

Sur le continent asiatique, ce sont principalement les anciennes dynasties impériales qui ont influencé les noms de famille. Ainsi, à chaque nouvelle dynastie prenant le pouvoir, les familles adoptaient un nom qui y était lié. Par exemple, Nguyen est le nom le plus commun au Vietnam, et c’est aussi le nom d’une ancienne dynastie vietnamienne. En Asie du Sud-Est, les noms sont assez semblables car ils proviennent tous du chinois ancien Kim, utilisé par plus de 600 clans à l’époque. En Corée du Sud, 1 personne sur 5 porte le nom de Kim, quand en Chine, 1 personne sur 13 (soit plus de 100 millions de personnes) porte le nom de Wang.

En Océanie

Les pays comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande, où le nom le plus commun est Smith (come aux USA), mis à part, les noms de famille à travers l’Océanie sont très divers. C’est bien normal, vu toutes les diversités ethniques qui y cohabitent. Ainsi, les Etats de la Micronésie et les îles Salomon sont directement influencés par le Japon, avec Mori signifiant « forêt » ou encore Mae. Aux Fidgi par contre, c’est l’Inde qui assoit son influence avec Kumar (fils, prince) comme nom de famille le plus usité.

En Amérique du Sud

Sur tout le continent, impossible de passer à côté de l’héritage espagnol de l’Amérique du Sud, malgré les différentes prises d’indépendance au début du 19ème siècle. Gonzalez est par exemple le nom de famille le plus populaire au Chili, en Argentine, au Paraguay et au Venezuela. Un patronyme espagnol, tirant son origine en Allemagne et du mot gunþ, signifiant bataille. Au Pérou, 55% des habitants partagent le même nom de famille : Quispe, dérive de qhispi, voualnt dire « pierre précieuse ».

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :