L’intimité féminine sort peu à peu des tabous

Evoquer l’intimité ou parler des règles reste un exercice périlleux. Pourtant, certaines marques prennent le taureau par les cornes pour oser dire les choses et décomplexer le discours sur le corps des femmes. La preuve par trois.

PAR HANNA SCHEVENELS. PHOTOS : @pantone/Instagram, @deodocwellness/Instagram |

Pantone vient de sortir une couleur pour décomplexer les règles

La nouvelle nuance lancée par Pantone se nomme « Period » (règles en anglais) et se veut rouge vive. Le but ? Briser les interdits autour des menstruations. En collaboration avec la marque de produits hygiéniques Intimina, Pantone a effectivement voulu éliminer une bonne fois pour toutes les complexes liés aux règles. On brise donc les tabous culturels, parce qu’être une femme et en parler, c’est normal. Si certains ont critiqué la couleur choisie par Pantone, considérée trop éloignée de la réalité, l’initiative de l’entreprise a tout de même le mérite d’avoir fait le tour des réseaux sociaux, mais aussi d’avoir éveillé certaines consciences à propos de la stigmatisation qui entoure les menstruations.

 

« Des règles qui font mal, ce n’est pas normal »

La Province de Liège est, elle aussi, rentrée dans le combat. Cette dernière vient de démarrer une campagne de sensibilisation à l’endométriose portant le message « Des règles qui font mal, ce n’est pas normal ! ». Cette maladie, rendant les règles extrêmement douloureuses, reste souvent méconnue ou mal diagnostiquée. Elle touche pourtant presqu’une femme sur dix et entraîne de lourdes répercussions sur la vie sociale, familiale et intime des femmes qui en souffrent. Il est donc plus que temps d’en parler pour que les malades affectées n’en soient plus gênées ou embarrassées. Afin de marquer le coup, la Province de Liège a décidé de poster quatre témoignages de femmes atteintes par la maladie sur son compte Facebook durant cette semaine. Les deux premières vidéos sont déjà en ligne. Touchant et important.

 

 

Nouveaux produits d’hygiène

La déconstruction du tabou par rapport à l’intimité, ça passe aussi par les produits d’hygiène. Alors qu’on compte des centaines de marques de shampoings, gels douche, ou de crèmes hydratantes, les marques spécialisées en hygiène féminine restent rares. Pourtant, la zone intime mérite des produits bien particuliers et adaptés, notamment concernant le niveau de pH. Bien consciente de ce problème, la marque suédoise DeoDoc a lancé une large gamme de produits dédiés spécialement à l’hygiène féminine. Les fondatrices de la marque prônent l’importance du soin de la zone intime, que les générations précédentes n’ont pas souvent appris à maîtriser. Sur le site de la marque, vous trouverez des savons, gels, lingettes et autres déodorants intimes accompagnés d’explications bien précises pour déconstruire le tabou. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :