PARTENAIRE | MIEUX POUR TOUS

Comment adopter une alimentation source de bons nutriments

À l’instar des oméga-6, les acides gras oméga-3 sont essentiels à notre santé. Or, notre organisme n’en produit pas de lui-même, nous devons donc les puiser dans notre alimentation. Marijke Van der Schueren, nutritionniste, nous éclaire.

Quelle est la différence entre les acides gras oméga-6 et oméga-3 ?

Ce sont tous les deux des acides gras polyinsaturés, mais leur structure moléculaire est différente. Idéalement, ces deux acides gras devraient se retrouver dans l’organisme, dans un ratio 4 oméga-6 pour 1 oméga-3. Mais en général, on consomme trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3. Les acides gras oméga-6 se cachent principalement dans les huiles végétales telles que l’huile de tournesol, de maïs ou de soja provenant d’une agriculture peu diversifiée et basée sur un système intensif de monocultures soja/maïs.

On retrouve plus difficilement les oméga-3 dans notre alimentation. On peut toutefois en trouver dans les noix et les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, la sardine, le hareng et les produits spécialement enrichis en oméga-3. Pour ceux qui n’apprécieraient pas le poisson ou les noix, il existe d’autres sources d’oméga-3, comme les graines de lin et de chia, les amandes, le chou vert, les épinards, les choux de Bruxelles. Enfin, on en trouve dans les produits portant le label « Mieux Pour Tous », comme la viande de porc et les œufs. Les œufs « Mieux Pour Tous » sont d’ailleurs parmi les seuls à être classés avec une note Nutri-Score A.

Comment satisfaire nos besoins en acides gras de qualité ?

L’essentiel est d’adopter une alimentation variée. On peut donner des astuces assez générales, comme varier les huiles, consommer du poisson deux fois par semaine et privilégier les produits enrichis en oméga-3. Voici un exemple de menu équilibré et qui vous apportera vos besoins en oméga-3 pour une journée : et des graines de lin ou du granola au petit-déjeuner, un wrap au saumon fumé et à l’avocat à midi, une portion de noix au goûter et des légumes riches en oméga-3 (comme du chou vert, des épinards ou des choux de Bruxelles) accompagnés d’une portion de viande de porc « Mieux Pour Tous » au dîner. En fait, je conseille d’associer deux types de légumes au dîner, comme des champignons et du céleri-rave en purée.

En quoi les produits « Mieux Pour Tous » sont-ils bons pour nous ?

En tant que nutritionniste, je conseille d’adopter une alimentation variée, composée d’aliments sains et non transformés. Cela permet d’intégrer le schéma alimentaire dont je viens de vous parler sur le long terme, contrairement à un changement temporaire, comme lors d’un régime. « Mieux Pour Tous » s’engage en faveur d’une alimentation saine, variée et composée de produits équilibrés pour l’Homme et l’animal. Ce label garantit un suivi de la qualité du champ à l’assiette du consommateur, dans le respect des animaux et de l’environnement. L’alimentation des porcs et des volailles est diversifiée avec des graines comme le lin qui contiennent une grande quantité d’acides gras oméga-3. Ce complément contribue également au renforcement de la qualité nutritive et au goût de la viande de porc et des œufs. Les produits « Mieux Pour Tous » contribuent donc à une amélioration de la santé chez l’Homme et la préservation de son environnement.

Les produits « Mieux Pour Tous » sont-ils plus chers ?

Les produits « Mieux Pour Tous » doivent par essence être accessibles au plus grand nombre, et donc les professionnels travaillent avec les éleveurs pour mettre en œuvre un modèle agricole proche en termes de prix que leur équivalent traditionnel. Ensuite, l’approche intègre dans le prix final, l’idée de création de valeur avec une plus juste rémunération pour les agriculteurs, en accompagnant leurs efforts supplémentaires, comme le respect d’un cahier des charges et de contrôles stricts ou encore la diversification de leurs élevages.

Encouragez-vous l’initiative de « Mieux Pour Tous » ?

Je soutiens pleinement le concept « Mieux Pour Tous ». Il représente les trois piliers que défendent de longue date les nutritionnistes : une agriculture responsable bonne pour les animaux, une alimentation de qualité bonne pour les hommes et une empreinte écologique réduite bonne pour la Terre. Le bon sens !

Notre organisme puise ses nutriments de notre alimentation. Certains sont essentiels pour une bonne santé. Des produits bons pour chacun de nous, c’est possible en mettant en place des modes d’élevages où l’on fait attention à la qualité nutritionnelle de l’aliment des animaux.

Découvrez en plus sur notre site mieuxpourtous.be