PARTENAIRE | MINI

Après avoir attendu ce moment pendant 30 ans, Rudy conduit enfin sa première MINI.

Les premières fois ne s’oublient jamais ! Et cela vaut aussi pour la première fois que vous achetez une MINI ! Rudy (49 ans) a toujours été amoureux de la marque automobile britannique, mais il n’a acheté sa toute première MINI que l’année dernière. « Ça valait la peine d’attendre si longtemps. C’est vraiment un rêve devenu réalité ! »

Rudy (49 ans), ingénieur de maintenance à Lille, en Campine, a toujours été un amoureux inconditionnel de la MINI. Pourtant, ce n’est que l’année dernière qu’il a franchi le pas et qu’il s’en est offert une. « Lorsque j’ai obtenu mon permis de conduire à 18 ans, j’ai immédiatement voulu m’acheter une Mini. Mais mes parents étaient contre. Les MINI de l’époque étaient très petites et ils craignaient que la voiture ne soit pas assez sûre. Je devais donc choisir une autre voiture. Mais mon intérêt pour la marque n’a jamais faibli. »

Et puis, l’an dernier – quelque 30 ans plus tard –, vous avez finalement acheté une MINI. Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

« Oui, comment cela se fait-il ?! Eh bien, vous vous mariez, vous avez des enfants et vous décidez d’acheter une grosse voiture familiale. Notre dernière grosse voiture a dû être remplacée l’année dernière, et nous avons décidé d’acheter un modèle électrique. Nous ne sommes pas des écologistes irréductibles, mais nous voulions tout de même une voiture qui soit durable et qui contribue à l’environnement. Et c’est ainsi que notre choix s’est porté sur la MINI Electric. »

 

A-t-il été difficile de convaincre le reste de la famille de se ranger au choix d’une MINI ?

« Absolument pas. C’est en fait ma femme qui a lancé la réflexion. Nous cherchions une idée de nouvelle voiture, et elle a proposé de jeter un coup d’œil à la MINI. Je n’étais cependant pas sûr que notre budget nous le permettrait. Je pensais que ces voitures étaient très chères. Mais une fois chez le concessionnaire, nous nous sommes rendu compte que c’était tout à fait raisonnable. Peu de temps après, nous avons rempli le bon de commande, et notre MINI trône dans notre allée depuis le mois d’août. »

Que diriez-vous de l’expérience de conduite ? Cela valait-il la peine d’attendre 30 ans ?

« Absolument. C’est vraiment un rêve devenu réalité. La voiture se comporte très bien, accélère rapidement et a un look fantastique. Nous avons choisi la version que vous voyez souvent mise à l’honneur dans les brochures : blanc crème, rétroviseurs jaunes, toit noir et les jantes spéciales MINI Electric. La MINI apparaît comme ça sous son meilleur jour. Et bien qu’il s’agisse d’une version électrique, vous bénéficiez toujours de l’expérience typique de la MINI. C’est une sensation de karting sur la route ! »

 

Le passage à la conduite électrique a-t-il été un grand changement pour vous?

« Pas vraiment. C’est surtout un état d’esprit différent. Si vous savez que vous devez aller quelque part, vous devez vous assurer que la voiture est chargée. C’est quelque chose à prendre en considération, mais ce n’est certainement pas difficile. Je charge ma MINI électrique à la maison. Au début, je le faisais à partir de la prise de courant de mon abri de jardin, mais entre-temps, j’ai fait installer une station de recharge dans mon allée. C’est beaucoup plus rapide. J’ai aussi changé de supermarché. J’ai découvert que l’on peut recharger sa voiture gratuitement sur le parking du Lidl local. C’est pourquoi je fais désormais mes courses là-bas de temps en temps. Pendant les 15 à 20 minutes où je suis à l’intérieur, ma batterie se recharge à 80 %. »

Et avez-vous déjà manqué d’électricité pendant un long trajet ?

« Pas jusqu’ici. Mais je ne voyage pas souvent sur de longues distances non plus. Après six mois, elle a environ 5 000 kilomètres au compteur. Je la conduis principalement pour aller au travail et en revenir. Chaque dimanche, je prends la MINI pour conduire ma fille à son kot à Louvain. Jusqu’à récemment, elle s’entraînait pour son examen de conduite automobile, et cette heure était notre heure hebdomadaire d’entraînement. La MINI Electric est également une excellente voiture pour apprendre à conduire. Elle est compacte, tourne facilement et se conduit en douceur. Quand mon autre fille aura elle aussi son permis de conduire, je pense que je vais devoir souvent m’en passer (rires) ».

 

Sachant ce que vous savez maintenant, choisiriez-vous à nouveau la MINI Electric ?

« Sans aucun doute ! Je suis devenu un fan de la conduite électrique. En tant qu’ingénieur, je suis un homme de technologie. Avec un moteur à combustion interne, c’est très agréable de pouvoir monter dans les tours, mais pour moi, rien ne vaut l’expérience de la conduite électrique. L’électricité est disponible instantanément pour démarrer rapidement à un feu vert ou pour dépasser la voiture qui vous précède. J’adore ça. J’espère que cette MINI durera longtemps et que, lorsque le moment sera venu d’acheter une nouvelle voiture, presque tout le monde roulera à l’électricité. »

 

Vous aussi, vous êtes intéressé(e) par une conduite 100 % électrique ? Pour en savoir plus sur la nouvelle MINI Electric, rendez-vous sur www.mini.be ou faites un essai chez un concessionnaire MINI près de chez vous.