Noël ailleurs : les traditions nordiques

Aujourd’hui, on vous emmène dans les glaciales contrées du nord pour découvrir les traditions de Noël de ces pays froids tels que l’Islande, la Finlande, ou la Suède.

Par Mathias Renaux. Photo: Ethan Hu on Unsplash / Instagram |

La Suède

Les festivités débutent le 13 décembre, à la Sainte-Lucie. Cependant, chaque dimanche du mois de décembre, les Suédois retrouvent leurs proches pour un « adventskaffe », un café de l’avent donc, où ils partagent une bonne boisson chaude (comme le Glögg, un vin chaud traditionnel) et des pâtisseries faites maison. Les Suédois suspendent des étoiles de paille (Jul) aux fenêtres. Celles-ci rappellent les bottes de paille que l’on enflammait jadis et que l’on faisait dévaler du haut des montagnes pour chasser l’hiver. Près du sapin, un bouc en paille, le Julbock – en référence au bouc du dieu Thor – surveille les cadeaux.

Le Père Noël est ici un lutin venu des forêts. Côté tradition, ne buvez jamais quoi que ce soit d’alcoolisé, sans avoir au préalable trinqué en regardant votre interlocuteur dans les yeux ! Le repas de Noël, servi le 24 au soir, est en fait en général un grand buffet, où chacun vient remplir son assiette. Il se compose d’un grand jambon salé, et de poissons marinés type saumon ou hareng. En guise de dessert, les Suédois profitent d’un bon plat de riz au lait parfumé à la cannelle dans lequel est cachée une amande ; celui qui la trouve doit faire un vœu !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Bea (@livssugen) le

Du côté des cadeaux, un homme n’offre jamais de mouchoir de soie à son amoureuse car cela risquerait “d’effacer leur amour”. On évite aussi tout objet qui pourrait être produit sur place : exit donc les objets en cristal, une spécialité et une fierté nationale, ou tout objet Made in Sweden. Sont appréciés par contre les fleurs, les chocolats, le vin et l’alcool (très coûteux sur place). Et pour ceux qui manqueraient d’idées, l’Institut de consommation suédois dévoile chaque année son « arets julklapp », comprenez son cadeau de l’année. L’année passée, c’était le vêtement recyclé !

La Finlande

C’est LE pays du Père Noël, qui y habite tout au Nord, en Laponie. Comme en Suède, la période de Noël commence le 13 décembre, à la Sainte-Lucie. Le 24 décembre, tout s’arrête en Finlande : tous les commerces sont fermés, aucun transport en commun n’est disponible. C’est normal puisque tous les Finlandais s’affairent à la maison pour préparer la fête du soir. Traditionnellement, les familles n’installent le sapin que le 24, car c’est l’une des activités phares de la journée du 24 décembre. Ils profiteront de la douce odeur boisée de l'arbre jusqu’au 13 décembre, date qui marque la fin de la période de la « paix de Noël », une ancienne tradition médiévale.

Pendant la soirée du 24, le Père Noël rend visite à tous les enfants finlandais, déguisés en petits lutins rouges pour l’occasion. Les enfants récupèrent alors tous les cadeaux apportés par le Père Noël et font eux-mêmes la distribution au reste de la famille. Sur la table, beaucoup de poissons, comme le saumon, la lotte, le hareng… déclinés en différentes recettes typiques. Et pour accompagner les délicats poissons, quelques bonnes saucisses et pâtés, pour être sûr de ne plus avoir faim. Le lendemain se passe en famille pour digérer ce long repas, tandis que le 26, jour férié pour la Saint-Stéphane, est réservé aux balades en traineau. Ça fait rêver !

L’Islande

C’est bien avant l’adoption du christianisme, en l’an 1000, que la fête de Noël était célébrée en Islande ! Elle s’appelait alors Jol (ou Yule) et était célébrée par les Vikings en l’honneur du solstice d’hiver et du rallongement des journées. Cette fête durait plusieurs jours et était faite de banquets, de danses et de joutes sportives. De nos jours, la fête de Noël en Islande se fait en famille et a tout de même gardé certaines traditions d’antan.

La période dure 13 jours, en l’honneur des treize lutins farceurs islandais, vivant dans les montagnes proches de la capitale Reykjavik. Chacun à leur tour, ils descendraient dans la ville pour jouer des tours aux enfants. S’ils se sont bien comportés durant l’année, les Yule déposent chaque jour un cadeau dans la chaussette accrochée à leur porte ; dans le cas contraire, ce sera une patate pourrie… Une sorte de calendrier de l’Avent en fait! Chaque lutin a son petit nom et sa spécificité. Parmi eux : Hurðaskellir qui empêche tout le monde de dormir en claquant toutes les portes, Gluggagægir qui vole les jouets qu’il aime aux enfants ou encore Kertasníkir, qui souffle toutes les bougies de la maison le soir du réveillon, plongeant ainsi la maison dans le noir et laissant l’occasion aux parents de déposer les cadeaux sous le sapin !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Chris Sav (@disappointman) le

Sur la table du 24, on retrouve le Hangikjöt, un plat de mouton fumé ou Rjúpa, une perdrix des neiges, accompagnés de pommes de terre au caramel ! Côté dessert, les Islandais dégustent un porridge de Noël traditionnel. Concernant les cadeaux, les Islandais adorent recevoir des jeux de société. Nombreuses sont les familles qui chérissent encore les soirées cosy à la maison en jouant à un bon jeu. Autre idée cadeau, une belle bougie, qui réchauffera à coup sûr le cœur de celui qui la reçoit, ou encore un plaid en laine islandaise, pour un cadeau Made in Iceland!

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode,beauté, food et bien plus encore.

A lire aussi :