Pourquoi se lève-t-on avant la sonnerie du réveil ?

C’est un phénomène qui peut sembler intriguant. Votre smartphone doit sonner à 7h30 précises mais, miracle, vous vous réveillez deux ou trois minutes avant. Comment expliquer cette concordance que vous avez sûrement déjà expérimentée ?

KEVIN DUPONT. PHOTO : PEXELS. |

Vous ouvrez doucement les yeux après une bonne nuit de sommeil. Tout va bien jusqu’à ce que la panique vous envahisse. Votre réveil n’a pas sonné ! Horreur absolue aux lourdes conséquences pour votre journée de travail. Vous vous précipitez vers votre téléphone et vous regardez avec anxiété l’heure qu’il est. Fausse alerte, votre alarme ne doit s’activer que dans quelques minutes. Soupir de soulagement.

Une question d'horloge interne

Comment se fait-il que ces épisodes de stress soient aussi récurrents ? Serait-ce le hasard ? Pas vraiment. C’est même un signe de bon augure : vous êtes possiblement en accord avec votre horloge biologique, ou cycle circadien.

À l’origine, le rythme de nos cellules est calibré sur des « gênes horloges ». Si vous vous endormez à des heures régulières, ceux-ci font bien leur job, à savoir créer un cycle ajusté à notre rythme de vie, notamment pour les périodes de sommeil. Lorsque vous vous lovez dans votre couette, cette machinerie ordonne la réduction du taux de cortisol, autrement dit l’hormone du stress. De quoi rêver en toute tranquillité.

Mais lorsque la fin de la nuit approche, le système s’agite. Pour vous réveiller, il vous faut une bonne dose de cortisol pour vous forcer à quitter votre lit douillet. Une réaction en chaîne s’enclenche alors. Les gênes horloges entrent en action, l’hypophyse produit l’hormone ACTH et ce dernier stimule la production de cortisol par la glande surrénale.

Vous avez votre coup de fouet et vous vous réveillez tout seul. Pas besoin de réveil ! Et même si vous en avez un, vous vous lèverez peut-être avant que celui-ci ne sonne.

Être en accord avec ses gênes

C’est pour cette raison qu’il est si important de respecter ce rythme sacré. Si vous n’arrêtez pas de dormir à des heures différentes, vos gênes horloges n’arrivent plus à savoir quand la production de cortisol doit être déclenchée. Votre smartphone se charge alors du boulot mais autant dire que cette méthode est beaucoup plus brutale.

La morale de l’histoire est donc simple : faites de vos gênes horloges des amis en vous endormant le plus possible selon un horaire régulier. Vous pourrez alors commencer la journée en meilleure forme et, surtout, éviter le son agressif de votre réveil.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :