Pourquoi vous ne devez pas tailler votre haie avant le 15 août 

On a tendance à passer plus de temps dans son jardin en période estivale. S’il est conseillé de prendre soin de ses plantes et de son jardin, il va falloir faire preuve de patience quant à la taille de votre haie et de vos arbres.

par julia mazars. crédit photo : unsplash + |

Dans un précédent article, on vous livrait quelques conseils pour bien s’occuper de son potager. Concernant l’entretien des extérieurs, il va falloir faire preuve de patience et attendre le 15 août avant de vous lancer dans la coupe de vos haies. La raison ? Cela protégerait les oiseaux et leur permettrait de profiter de leur nid construit la plupart du temps dès le mois d'avril. Couper les haies avant la mi-août les dérangerait et les délogerait de leur petit habitat. 

En vidéo : Quatre conseils pour faire durer vos tulipes plus longtemps 

Une loi qui dépend des régions

Si l'on se penche du côté de la la loi, la taille des haies est interdite pour les agriculteurs par la Politique agricole commune (PAC) entre le 1er avril et le 31 juillet. Cette loi a été mise en place en 2018, prouvant le rôle primordial que jouent les agriculteurs dans la protection de notre biodiversité. Concernant le secteur privé, cela dépend de la région. En région bruxelloise, de tels travaux sont interdits tandis qu’en région wallonne, ce n’est pas encore le cas. Néanmoins, il va de soi qu’il est préférable que chacun respecte ces préconisations. 

Quel est le moment idéal pour tailler ses haies ? 

Pour le bien-être de la faune et des différents arbres, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux recommande de réaliser toutes les opérations d’entretien de l’automne à la fin de l’hiver, c’est-à-dire de novembre à février. Cela correspond à la période avant la montée de sève des arbres. Après cette période, il est conseillé de ne plus toucher à ses extérieurs. 

S'il est conseillé de respecter certaines dates pour la taille des haies, il en est de même pour l'entretien de la pelouse. Il est en effet recommandé de ne pas la tondre trop souvent et de la laisser tranquille en période de sécheresse. Certes, la Belgique n'est pas encore touchée par des épisodes caniculaires, mais ce conseil est toujours bon à prendre. Mieux vaut anticiper !

La règle de base pour entretenir son jardin est de ne pas tondre plus de 1/3 de la hauteur totale de l’herbe à chaque passage de la tondeuse. Une tonte courte aura tendance à fragiliser l’herbe, la rendant alors plus sensible au manque d’eau. Une tonte à ras risque aussi de perturber les micro-organismes. Quand votre pelouse est plus haute, elle est plus propice à la biodiversité, les racines peuvent alors se développer plus en profondeur, rendant l’herbe plus verte. A bon entendeur... 

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.