Quatre films qui donnent envie de s'enfermer au cinéma

Sensibles à la chaleur, vous ne savez plus où vous réfugier ? Et pourquoi pas dans les salles obscures ! Nos coups de cœur du moment.

Par Sigrid Descamps. Photos : D.R. |

Sortie en famille : "Toy Story 4"

Youpi : Buzz et Woody sont de retour. Le quatrième volet de leurs aventures est principalement axé sur Woody qui souffre de plus en plus du temps qui passe. Sa nouvelle propriétaire, Bonnie, a tendance à le délaisser, et pourtant, il continue de veiller sur elle, allant jusqu’à protéger son nouveau doudou : une cuillère-fourchette devenue jouet, mais qui voudrait rester un déchet et finir à la poubelle. Mais surtout, la route du cow-boy va recroiser celle de la jolie bergère… Humour et émotions sont au nouveau au menu de ce dernier épisode, qui invite de nouveaux personnages, en rappelle d’anciens, avec les voix (en VF) de Pierre Niney, Jamel Debbouze et même… de la chanteuse Angèle !

En salle dès ce mercredi 26/06.

Fausse nostalgie, vraie comédie : "Yesterday"

Jake, musicien sans succès, décide d’abandonner la musique, malgré les encouragements de son amie et manager Ellie. Le soir même, une panne d’électricité frappe la Terre entière et Jake est victime d’un grave accident. A son réveil, le monde n’est plus le même : tout le monde a oublié l’existence des Beatles… sauf lui. Et si c’était la chance de sa vie ? Prenez quelques tubes des garçons dans le vent, un brin d’Ed Sheeran, un bonne dose d’humour anglais, un zeste de romance et mixez le tout avec l’inventivité visuelle de Danny Boyle (« Trainspotting », « Slumdog Millionnaire »…) et vous obtiendrez l’un des plus gros succès de l’été.

En salle dès ce mercredi 26/06.

Biopic d’une star excentrique : "Rocketman"

On connaît Elton John, sa vie, son oeuvre… Cette comédie musicale revient sur la jeunesse du chanteur excentrique : son enfance passée entre un père froid et une mère frivole et, heureusement, une mamie aimante qui le poussera à exploiter ses talents musicaux ; son adolescence, son éveil à l’homosexualité, et surtout ses premiers pas dans le monde impitoyable du showbiz, ses amours malheureuses et surtout,  son penchant dangereux pour la drogue et l’alcool. Porté par l’impressionnant Taron Egerton, un biopic enlevé qui donne un sens nouveau, parfois bien plus tragique, aux tubes de la star anglaise.

Déjà sorti dans les salles.

 

100% émotion : "Douleur et Gloire"

Salvador Mallo, réalisateur acclamé, s’est éloigné des plateaux de tournage à cause de douleurs diverses. La restauration de son premier film par la Cinémathèque lui donne l’occasion de renouer contact avec l’acteur principal… Et de replonger dans ses souvenirs. Encensé au dernier festival de Cannes, où Antonio Banderas a remporté haut la main le prix d’interprétation, le dernier film de Pedro Almodovar est un faux portrait du cinéaste, avec beaucoup de lui, mais pas mal de fiction aussi. C’est surtout une pépite remplie d’émotions, qui mélange avec habileté, présent et passé, pour parler d’amour, de famille, du succès, mais aussi des regrets et de la solitude.

Déjà sorti en salle.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :