Que faites-vous ce week-end Marc Pinilla ?

Si le leader de Suarez ne se produit pas sur scène tous les samedis d'automne, c'est pour mieux préparer le retour du groupe, en janvier, avec l'album Cavale, dont le premier single,  Dix ans, a déjà envahi les ondes...

Par Sigrid Descamps. Photos : D.R. |

Ballon rond et expo

"Mon fils a huit ans et il joue au football. Depuis cette rentrée, le week-end débute donc chaque samedi matin avec un match. Histoire de partager ce moment avec lui autrement qu'en restant au bord du terrain, j'ai décidé d'arbitrer les rencontres. A ce niveau, il n'y a pas vraiment d'arbitre officiel, ce sont souvent les parents qui sont réquisitionnés. Alors je m'y suis mis. Ca me permet de vivre le match autrement et m'oblige à courir un peu. L'après-midi est souvent consacré à une visite d'exposition. Cela bouge pas mal à Mons depuis 2015. Le BAM par exemple a une très belle programmation. Je viens d'aller y voir Memento Mons, cabinets de curiosités. J'aime bien ce genre de sorties, qui permettent à mon gamin de découvrir plein de choses différentes."

Bingo ou resto ?

"Le week-end est souvent synonyme de boulot. Les vendredis et samedis soirs, Suarez donne souvent un concert. Ce qui implique pour moi de quitter la maison vers 15h, 16h, pour aller bosser, et ne rentrer que tard dans la soirée. Mais là, c'est une période plus calme. Nous sommes en pleine préparation de la sortie de l'album, et de la tournée, qui démarre en février. Du coup, mes week-ends sont plus relax, j'ai l'occasion de sortir pour le plaisir, sans être en mode " boulot et représentation". Je vis à Jurbise, un village dans la région de Mons, où la vie locale est hyperactive. Je n'ai jamais rencontré autant de gens depuis que j'habite là, bien plus que lorsque je vivais en ville.

Et le week-end, il y a souvent des fêtes : une soirée, un bingo, un blind-test,...Des soirées simples, où je m'éclate. Pour l'anécdote,  quand je participe au blind-test, je suis toujours un peu stressé car les gens me regardent comme si j'étais une bible musicale, alors qu'enfait, il y en qui sont bien plus balèzes que moi. S'il n'y a pas de fête au programme, on ira au resto. Là aussi, l'offre est large dans la région. Il y a pas mal de nouvelles adresses qui ont ouvert. Dernièrement, j'ai ainsi testé le resto La Banque, qui s'est installé dans l'ancienne banque nationale belge, à Mons. La dernière fois que j'y étais allée, c'était pour déposer le bilan de mon asbl, il y a plus de dix ans. C'étais différent cette fois ! C'était bon et puis, la déco était sympa, ils ont gardé le cadre de la banque."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Alors, tu viens sur quelle date de la tournée de février? 🔥🐎💋

Une publication partagée par SUAREZ (@suarezlegroupe) le

Sieste et régime

"Je suis assez mauvais dormeur, mes nuits sont très agitées, mais je ne suis pas un adepte de la grasse matinée pour autant : je suis debout tous les jours vers 6h30, 7h, dimanche compris. D'ordinaire, j'allais chercher le petit déjeuner à la pâtisserie Aux Délices d'Antoine, où ils vendent notamment des brochettes de viennoiseries où ils enchainent un croissant, un pain au chocolat, une couque aux raisins, une couque au beurre, un noeud,...Une tuerie et une vraie bombe calorique ! Et comme je viens d'une famille où on m'a appris à toujours finir mon assiette, je mange tout. Autant dire que c'est dangereux pour ma ligne.

Comme la tournée approche, je dois hélas faire l'impase jusque-là. Je me fais donc violence et au lieu des brochettes d'Antoine,  je mange un bol de flocons d'avoines avec du lait de riz...C'est nettement moins bon, mais c'est nécessaire. L'après-midi, je regarde la télévision. Ou plutôt, je fais la sieste devant la télévision. Je m'installe devant Grand reportages et là, je suis certain de sombrer assez vite : les voix of sont magnifiques, ultra-soporifiques. Le top, c'est quand ils font des reportages dans les lieux paradisiaques, au bout du monde. Je dors parfois comme cela jusqu'à 16h ! "

Balade sur le green

"Après ça, je dois résister à l'envie d'aller chercher une tarte au sucre, toujours chez Antoine, et on va se balader. On habite derrière le Royale Golf Club du Hainaut, où on peut aller se promener. C'est un parc immense, où l'on croise souvent des biches. L'endroit est magnifique, quelle que soit la saison. De retour à la maison, plus question de me remettre devant la télé. Je suis déjà en mode "boulot" en prévision de ce qui m'attend durant la semaine : mails, comptabilités,gestion du calendrier, préparation de la promo,etc. Gérer un groupe de musique, c'est comme gérer une mini-entreprise, il y a non-stop mille choses à régler."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

On reprend la route en février les amis! Mons, Liège, Louvain,Namur et Mouscron. 🔥🔥🔥🐎 📷 @_luca.fernandez_

Une publication partagée par SUAREZ (@suarezlegroupe) le

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode,beauté,food et bien plus encore.

Lire aussi :