Quels aliments manger pour sauver la planète ?

Il ressort d’une vaste étude sur nos habitudes alimentaires que nos menus ne tourneraient qu’autour des 8 à 10 mêmes plats. Il est donc temps de se tourner vers l’avenir et d’explorer de nouvelles pistes.

PAR IVL. PHOTO: D.R. |

Le belge mange toujours la même chose

Les résultats d’une vaste étude, menée par des chercheurs, avec le WWF et de la commission EAT-Lance sur initiative de Knorr ont récemment été publiés. Et les résultats sont étonnants: le belge mange toujours la même chose.

- 75% de ce que nous mangeons provient d’uniquement 12 légumes et céréales différentes

- 3 céréales seulement (le maïs, l’orge et le riz) représentent 60% des calories végétales que nous consommons

- De manière générale, l’alimentation des Belges tourne toujours autour des 8 à 10 mêmes plats

Un constat assez monotone, mais qui a surtout des conséquences sur la santé et sur l’écologie. La marque de sauces et bouillons Knorr, commanditaire de cette vaste étude s’est donc penchée sur des alternatives et a édité avec des chercheurs une liste de 50 ingrédients, destinés à entrer dans nos préparations culinaires dans un avenir proche. 

Les ingrédients du futur

Ce rapport, rédigé en collaboration avec le Center of Public Health Nutrition de l’université de Washington propose en guise de conclusion cinquante aliments d’origine végétale, qui pourraient – sur le long terme – permettre une meilleure diversification de notre alimentation, et une meilleure répartition des cultures. Parmi ces 50 ingrédients, retenons 4 légumes et céréales dont la production n’épuise pas l’environnement, tout en permettant de s’intégrer aisément à nos habitudes alimentaires.

Le millet

Cette céréale, que l’on consomme comme du riz, du quinoa ou du couscous, constitue une source considérable de fibres, de vitamine B1 et de minéraux. Elle pousse sur des terres agricoles peu fertiles et nécessite peu d’eau, un bilan écologique intéressant, donc.

Le persil tubéreux

Son goût, proche de celui du panais et du céleri-rave, permet un grand nombre de préparations différentes, en soupe ou en salade. Cette racine est riche en vitamine C, et elle résiste très bien à la sécheresse, à découvrir.

Le radis blanc

Ce légume est riche en vitamine C. Le radis blanc est très apprécié dans les salades et les woks. Il ressemble à un grand radis. Très digeste, le radis blanc constitue une plante de jachère très utile pour améliorer la fertilité des terres agricoles.

Les lentilles

Les lentilles ont plusieurs vertus qui commencent à faire leur apparition dans nos lunchs. En plus d’être riches en fibres, en protéines et en fer, elles constituent une base idéale pour de nombreux plats. En outre, leur culture consomme peu d’eau et de CO2.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :