S’inspirer de Françoise Hardy pour s’habiller cet été

Alors que son fils Thomas Dutronc donne des nouvelles de sa santé, on se rappelle Françoise Hardy jeune, idole des yéyés et du printemps 68. Comme un air de mélancolie qui nous inspire nos meilleurs looks cet été.

Mathilde Trocellier. Photos : Pinterest ; @semi_finalist, @bangsvintage, @stonetulips, @slowhoneylovers, @coolquetterie / Instagram. |

Françoise Hardy était l’idole yéyés qu’on n’attendait pas. Alors que la jeunesse se soulevait et que le mouvement amour, sexe et rock’n’roll faisait fureur, la jeune chanteuse s’impose avec son petit air faussement naïf et ses chansons d’amour.
Une légèreté désormais gravée dans le temps puisque bien des années après, le style de Françoise Hardy nous inspire et nous donne toujours plus envie d’évasion pour l’été. Retour sur ce qui fait le charme de Françoise Hardy pour pouvoir s’inspirer de notre « amie la rose ».

Un air de mélancolie

Ayant commencé sa carrière à 17 ans, Françoise Hardy est restée l’icône yéyé des années 1960 et est à jamais cette jeune et belle chanteuse qui nous contait l’amour avec ce petit air mélancolique qui nous a fait craquer.
Car la mélancolie, Françoise Hardy en avait fait sa marque de fabrique : elle nous chantait l’amour parti, l’amour mort, l’enfance, le passé en somme. Et c’est cette mélancolie douce qui nous inspire cet été : légèreté et simplicité pour un regard un peu fatigué, presque absent. Le tout mis en valeur par une bouche arborant un discret sourire, rappelant le bon temps et annonçant l’été à venir !

 

 

Un maquillage simple

La mouvance yéyé se voulait simple. Pas d’artifices, seulement des chansons et un style simple. Une simplicité portée à son paroxysme avec le maquillage simpliste de Françoise Hardy. Car avec ses traits et sa douceur naturelle, la belle n’a pas besoin de beaucoup plus : un simple trait d’eye-liner suffit.

 

Rafraichissante et iconique, cette wing d’eye-liner est restée intemporelle et est toujours aujourd’hui parfaite pour s’affubler d’un maquillage léger. Alors pour supporter la chaleur cet été et ne pas se lancer dans des maquillages que les baignades mettront à rude épreuve, on opte pour un trait d’eye-liner simple qui habille le regard et ouvre le visage.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Francoise Hardy | Inside | 1960's⁠ Photographer: Jean-Marie Périer

Une publication partagée par Bangs Vintage (@bangsvintage) le

 

Une frange iconique

Souvent perçue comme une erreur capillaire, on préfère voir la frange comme une signature. Et pour en faire sa signature, Françoise Hardy a su le faire. Arborant sans relâche une frange de mèches rebelles pour entourer son visage, la chanteuse a su faire de la frange un aspect de sa personnalité, entre adolescence et âge adulte. Tantôt en bataille et tantôt bien droite, la frange de Françoise Hardy la suit encore aujourd’hui.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par STONE TULIPS 🌷 (@stonetulips) le

 

Et cette frange si symbolique nous inspire pour cet été : pourquoi ne pas arborer la fameuse frange sur les terrasses des cafés cet été, comme un air de Parisienne peu importe la destination ? Un style qui nous fait bien envie…

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Περσεφόνη (@slowhoneylovers) le

 

Un style affirmé

Adulée par Yves Saint Laurent, habillée par Paco Rabanne et Dior… La mode et Françoise Hardy ne peuvent pas être dissociée : Françoise Hardy sans son style n’est plus vraiment Françoise Hardy.

 

 

Mais qu’est-ce qui fait ce style si particulier ? Eh bien c’est avant tout son air faussement rebelle et sa façon de s’affirmer dans des vêtements presque masculins. S’affichant souvent en jeans, en cuir et blouson noir, avec des bottes hautes et des chemises amples, Françoise Hardy représente la jeunesse féminine des années 1960 : une affirmation politique nouvelle qui passe par une affirmation vestimentaire. Car ne l’oublions pas, le port du pantalon en France pour les femmes n’a été autorisé qu’en 2013 selon une loi datant du 7 novembre 1800 … Porter un pantalon était donc une façon de revendiquer sa liberté.
Une liberté incarnée par Françoise Hardy, qui nous inspire sa force docile, étrange mélange d’air et de feu qui on le sait fera fureur cet été !

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :