Tesla dévoile son pick-up hors du commun

Elon Musk, le charismatique PDG de Tesla, l’avait annoncé : le pick-up de la marque électrique ne ressemblerait à aucun autre. Et il n’avait pas menti : dévoilé la semaine dernière, le nouveau modèle baptisé Cyberpunk semble tout droit sorti d’un film de science-fiction !

Par Nicolas Morlet. Photos : D.R. |

C’est lors d’un show aussi sensationnel que le design de son nouveau modèle que Tesla a dévoilé son pick-up. Sixième modèle de la gamme (après les 3, S et X existant, et en attendant les Y et Roadster déjà annoncés), le Cyberpunk de son petit nom s’annonce aussi comme le plus important : les pick-up représentent plus de 15% des immatriculations américaines, et les Ford F150 et RAM 1500 sont de véritables poules aux œufs d’or pour leurs constructeurs. Tesla espère donc en faire de même avec son Cyberpunk.

Mais pour en arriver là, le « truck » électrique devra lever deux barrières. Celle du design tout d’abord, résolument clivant, qui risque fort de séduire les technophiles californiens plutôt que la clientèle traditionnelle des pick-up, plutôt conservatrice. Et la barrière de l’énergie ensuite. Car les régions rurales américaines, lieu de prédilection de ce type de véhicule, sont loin de disposer d’infrastructures de charge développées. 

Pour convaincre ces acheteurs, Tesla annonce que son Cyberpunk sera capable d’emmener jusqu’à 1,5 T dans sa benne arrière, et de tracter jusqu’à 7 tonnes ! Trois déclinaisons, pour trois niveaux de puissance et d’autonomie, seront proposés. La plus modeste promet déjà 400 km pour à peine 39.900 dollars, quand la plus huppée annonce 800 km contre un chèque de 69.900 dollars. Des prix en plein dans la moyenne de ce que propose ses concurrents, dont le Ford F150, leader incontesté du marché.

Au-delà du design, le Cyberpunk étonne par… son blindage. Selon Mr Musk, il serait capable de résister à des tirs de munition de 9 mm grâce à une carrosserie en alliage d’acier inoxydable initialement développé pour la fusée SpaceX. Le PDG n’a pas hésité à démontrer la solidité de son engin en le mettant à l’épreuve de… coups de masse et de lancer de boules en acier. Ces dernières sont toutefois parvenues à fendre les vitres, sans toutefois les faire voler en éclat.
 

Découvrez en vidéo à quoi ressemble ce pick-up :

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :