On a testé pour vous : la nouvelle Volvo V60 en famille

À l’occasion d’une petite virée familiale au Parc Astérix, nous avons eu la possibilité de tester la nouvelle version du break V60 de la marque scandinave. Confort, espace, maniabilité, insonorisation… nous vous dirons tout sur ce carrosse qui plaît tant aux parents qu’aux enfants.

Par Florence Frans. Photos D.R. |

D’habitude, je roule dans une Fiat 500 cabriolet (que mes 3 enfants adorent aussi d’ailleurs). Mais véhiculer 5 personnes dans cette petite trottinette urbaine durant des heures n’était pas vraiment approprié, vous en conviendrez. Comme nous devions donc nous équiper d’un véhicule plus spacieux pour cette sortie, nous avions le choix entre faire le voyage en Tesla, de tester la nouvelle Tiguan Allspace de Volkswagen et la Volvo. Notre cœur balançait. Ayant roulé pendant quelques années dans l’ancienne version de la Volvo V60, j’étais curieuse de constater par moi-même quelles étaient les améliorations apportées au modèle. Et hop, va pour la nordique.

Une belle évolution du design

Visible sur nos routes depuis seulement quelques mois, ce joli break familial se vante de vouloir vous « aider à tirer le meilleur de chaque instant passé avec vos enfants » (ou sans), et « d’enrichir notre vie ». Si nous n’avons pas vraiment perçu où se situait l’enrichissement, nous avons complètement tiré profit de chaque instant passé derrière le volant, ça oui. Si la première version datant de 2011 était déjà une vraie réussite au niveau design et confort à me yeux, nous avons été subjugués par la bouille et l’arrière-train de celle-ci ! Pas de révolution au niveau de la carrosserie, mais une belle évolution des lignes, et toujours cette sensation de luxe raffiné qui émane du design suédois. Les marques premiums germaniques ont là une sérieuse concurrente. À l’intérieur y règne une atmosphère douce et chaleureuse avec les sièges en cuir beige et les boiseries du tableau de bord. Le changement avec la version précédente est indéniable, surtout grâce à l’écran tactile 9 pouces de la colonne centrale et la place du milieu, à l’arrière, qui semble un peu plus large.

Le confort

Il est absolu, sans conteste. Avec une assise qu’aucun autre constructeur n’égale à mes yeux, un réglage des lombaires qui devrait être homologué et remboursé par la sécu, un espace plus que généreux pour tous les occupants du véhicule, les commandes facilement accessibles et un système sonore Harman Kardon, on frôle la perfection, surtout quand la radio est DAB. Aussi, les bruits de la route sont à peine perceptibles tant l’insonorisation est performante. C’est tellement plus reposant de pouvoir parler aux enfants à l’arrière sans devoir élever la voix ou se contorsionner. Que dire des suspensions qui font en sorte que nous avons réellement l’impression de rouler sur un tapis de caoutchouc bien épais. De quoi avoir l’assurance d’arriver à bonne destination après de longues heures de route en étant reposés et sans avoir les oreilles qui bourdonnent. Autre atout majeur de cette petite beauté : le coffre ! Il a pris quelques centimètres (cubes) par rapport au modèle précédent et j’ai l’impression qu’on peut y coucher 3 adultes sans problème, et en le refermant ! Son ouverture en glissant le pied sous la carrosserie est assez pratique, mais dispensable. L’ouvrir avec le bouton de commande de la clé est aussi bien.

La sécurité

Ayant une solide réputation de constructeur de voitures hyper sécurisées à tenir, Volvo ne semble à nouveau pas faillir cette fois-ci. Si on se sent déjà comme dans un petit cocon au volant de ce modèle, de nombreux systèmes d’aide à la conduite, dont la majorité est de série, viennent compléter objectivement ce sentiment. Les équipements que nous avons particulièrement appréciés sont, dans le désordre : la détection des piétons et des cyclistes, la surveillance des angles morts, l’alerte de franchissement de ligne, le signal nou prévenant que nous roulons trop près de la voiture qui nous précède, mais aussi et surtout la caméra de recul à 360° qui jouit d’une précision bluffante, ce qui nous a d’ailleurs permis de nous garer dans un trou de souris sans basculer une de nos roues arrière dans un trou. Absolument génial. Bref, on a autant de plaisir à être hors de cette Volvo V60 nouvelle version, que dedans !

Les autres points forts (enfants/parents confondus) :

  • L’option des sièges chauffants à l’arrière.
  • L’option du toit panoramique (ouvrant, sur une section).
  • Sentiment de sécurité permanent.
  • Confort de conduite et des sièges en général. 
  • Insonorisation et système sonore Harman Kardon.
  • L’option d’affichage tête haute en bas du pare-brise.
  • Essuie-glaces avec jets intégrés (économie du liquide lave-glace).
  • Consommation raisonnable pour une voiture de cette puissance.

Les points faibles (seuls les parents en ont trouvé) :

  • Son prix : la version que nous avons testée est la V60 Inscription D4 boîte automatique Geartronic ® 8 rapports, qui pointe tout de même à plus de 70 000€. Mais vu la prestation de cette voiture, cela les vaut bien.
  • La navigation sur l’écran tactile est un peu difficile à prendre en main, surtout pour le retour au menu principal.
  • La réponse un peu lente de la boîte automatique par rapport à la pression sur l'accélérateur, dans les reprises, donc.  

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.
 

Lire aussi :