On a testé pour vous : un week-end détente à l’Auberge de la Ferme

Nul besoin de partir loin pour déconnecter. Il suffit parfois simplement de grimper dans sa voiture et de rouler quelques heures, direction les Ardennes pour tomber sur certains lieux « perdus au milieu de nulle part » qui ont pourtant tout à offrir.

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

C’est dans le petit village de Rochehaut, plus précisément à l’Auberge de la ferme que nous nous sommes rendus pour un week-end de détente absolue. Dans la vallée de la Semois, une petite localité du nom de Rochehaut-Sur-Semois fait couler beaucoup d’encre. Car si ce village nous offre l’un des plus beaux panoramas de Belgique, une vue à 360 ° sur la Semois, c’est aussi là que la famille Boreux a décidé de s’installer il y a environ cinquante ans.

Ici, on trouve tantôt une brasserie, tantôt un restaurant gastronomique,  des gîtes de vacances, des salles de séminaires, un agri-musée ou encore un Parc animalier parmi tant d’autres choses. Autant d’activités qui ont en commun leur propriétaire. Au fil du temps, une infrastructure en emmenant une autre, c’est finalement un véritable empire qui est né là.

Voilà comment décrire l’Auberge de la Ferme de Rochehaut en quelques mots. Mais ce serait évidemment peu dire de cet endroit à en croire les 600 avis recensés sur Tripadvisor et une note de 4,5 sur 5.  Autant vous dire que cet enthousiasme général nous a forcément donné envie d’aller tester cet endroit le temps d’un week-end avec une idée en tête : revenir relaxé, déconnecté, et rassasié. Un endroit qui n'attire visiblement pas que nous mais également de nombreux touristes. En effet, l’hôtel ne désemplit pas de l’année et on comprend mieux pourquoi désormais…il suffit de s’y rendre pour se laisser envahir par la quiétude des lieux.

1. L’eau à la bouche

 

 

Autant le dire tout de suite : en Ardennes, les vegans et les végétariens auront du mal à trouver leur bonheur dans l’assiette, car la spécialité de la Région, c’est évidemment le gibier. Mais ceux pour qui les produits de la chasse sont un délice en bouche ne seront pas déçus. À la Taverne de la Fermette située en plein centre du village, on y goute une cuisine dite de « terroir », avec notamment des grillades divines et les fameuses « cocotes à table », soit des plats mijotés de tradition qui ne sauront que vous faire penser aux longs dîners chez mamy. Seul bémol ? Les portions bien trop généreuses…

Les fines bouches préfèreront sans doute se rendre dans le restaurant gastronomique de l’Auberge de la Ferme, où le chef Michel Boreux et son équipe s’affairent pour réaliser des plats plus raffinés les uns que les autres. Et si là encore la viande est presque partout sur le menu, le personnel ne rechigne jamais quant aux régimes alimentaires de leur clientèle. Et quand les ris de veau poêlés au beurre réussissent à vous réconcilier avec les abats, vous seriez à deux doigts d’arrêter d’être carnivores en voyant l’assiette de légumes toute en couleur de vos voisins végétariens.

Pour les petites faims, on n’oublie pas non plus de mentionner le Point de Vue, le nouveau bar trendy du village de Rochehaut ouvert depuis début avril seulement et tenu par Jordan, le cadet de la fratrie Boreux. Un restaurant façon pub qui offre une vue à couper le souffle sur la Semois. Notez également que d’ici quelques mois, une micro-brasserie ouvrira également ses portes, pour le plus grand bonheur des amateurs de houblons.

2. L’éveil des sens

Nous vous le disions déjà plus haut : en revenant de ce week-end à l’Auberge de la ferme, nous espérions être avant tout d-é-t-e-n-d-u. Au vu de la chambre qui nous attendait, on se réjouissait de vite se faire couler un bain moussant bien chaud et s’y laisser ramollir tout le week-end. Manque de pot, il n’y avait pas de baignoire, mais « juste » une douche italienne (approximativement aussi grande que toute notre salle de bain dans notre appartement en Région bruxelloise) et…un bain à bulles privatisé. Mince, nous qui pensions simplement nous laver, on a carrément eu droit à une séance de balnéothérapie. Et si les bains à remous ce n’est pas votre truc, l’option chromothérapie (que nous avons évidemment dû tester) a tout pour déstresser également. Un petit conseil, après ça, n’envisagez même pas d’aller danser, vous risqueriez de piquer du nez et de gâcher tous les bienfaits de ce moment rien qu’à vous. Dur la vie !

3. Au plus près de la nature

Parmi les activités proposées par la famille Boreux, le parc animalier a retenu toute notre attention. Celui-ci rassemble une quarantaine d'espèces, des animaux de la ferme, des gibiers des forêts et des races exotiques et originales. Pour les voir, on embarque à bord d’un petit train qui nous emmène pendant une petite heure à leur rencontre au sein du parc de plus de 40 hectares. Et si vous êtes chanceux, vous pourrez peut-être entendre le fameux brame du cerf  en période de rut…autant vous dire que ça change du brouhaha de la ville.   

Notre verdict : nul besoin d’une cure de thalasso à Bora Bora pour oublier les soucis du quotidien et la vie frénétique et hyper connectée que le monde moderne nous impose. Ici, à Rochehaut, la nature et la diversité des activités font le job. Une escapade idéale pour solliciter tous vos sens...Surtout quand on sait que c'est à deux pâtés de maisons de chez nous ! 

www.aubergedelaferme.be

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :