Trois fermes urbaines pour se mettre au vert à Bruxelles

Entre l’agitation des citadins, la folie des klaxons et la propension du bitume partout dans les villes, l’agriculture urbaine gagne pourtant du terrain dans notre capitale. Entre potager urbain, permaculture, aquaponie et autres méthodes agricoles visant à développer notre écosystème, tour d’horizon des fermes urbaines qui ont pris racine à Bruxelles.  

Par Anissa Hezzaz. Photo de Akil Mazumder provenant de Pexels. |

Une fois n’est pas coutume : chaque année, environ à la même époque, l’humanité arrive au jour du dépassement de la Terre, soit le jour à partir duquel l’organisation environnementale WWF considère que l’humanité vit à crédit sur les ressources des générations futures jusqu’au 31 décembre prochain. La bonne nouvelle de cette année si étrange, c’est qu’elle aura au moins permis un recul de cette date fatidique. Ainsi, en 2020, le jour du dépassement aura lieu ce 22 août, soit trois semaines plus tard qu’en 2019. Néanmoins, il reste encore énormément d’effort à faire, car le déficit écologique ne cesse de s’aggraver d’année en année. Heureusement, que l’on vive en ville ou à la campagne, la volonté de tendre vers un mode de vie plus écoresponsable ne cesse de croitre et cultiver ses légumes, plonger ses mains dans la terre ou tenir un calendrier de semis n’est plus seulement l’affaire de bobos convaincus. Sur les toits, dans les jardins, ou en bordure de route, les fermes urbaines s’implantent à Bruxelles pour nous permettre de nous mettre au vert une bonne fois pour toutes. 

La Ferme Abattoir à Anderlecht 

Perchée en plein centre de Bruxelles, sur les toits des anciens Abattoirs d’Anderlecht, il s’agit de la plus grande ferme urbaine d’Europe avec sa surface de 4.000 m2. Ici, on mise avant tout sur la production locale et l’économie circulaire en ayant notamment recours à l’aquaponie, une technique d’élevage datant des années 70 et qui consiste à produire conjointement des poissons et des légumes. Une espèce de cercle vertueux où les déjections des poissons, riches en azote, engrais naturel, sont acheminés vers des récipients d’eau où pendent les racines des plantes, pendant que les plantes, en se nourrissant de ces nutriments en même temps filtrent l’eau. Y sont produits toutes de fruits et légumes tels que des tomates, des herbes, des pousses de pois, etc., tous destinés à la vente locale. 

Rue Ropsy Chaudron 24, 1070 Bruxelles.

Little Food

Dans cette ferme urbaine, on ne retrouve pas des vaches et des moutons, mais des milliers de grillons, destinés à l’alimentation. En effet, Little Food est la première ferme urbaine d’élevage de grillons d’Europe. Son objectif ? Proposer une alternative à la viande qui soit assez riche en valeurs nutritionnelles  pour nos besoins essentiels et qui d’un point de vue environnemental serait moins impactant pour la planète. L’élevage de grillon nécessiterait en effet 300 fois moins d’eau que l’élevage bovin intensif et produirait 60 fois moins de gaz à effet de serre pour produire une même quantité de protéines. 
Si le marché des insectes comestibles ne convainc pas encore une grande majorité de la population, il pourrait pourtant se retrouver dans nos assiettes plus rapidement que prévu. Séchés, crus ou concassés, les insectes apparaissent donc aujourd’hui comme la meilleure alternative à la viande, et chez Little Food, on en trouve déjà partout : sous forme de tapenade, en crackers ou dans la farine.

Rue Dieudonné Lefèvre 37, 1020 Bruxelles.

Le Début des Haricots

Située à Neder-Over-Heembeek, cette asbl, crée en 2005 entend lutter pour la protection de l’environnement, la mobilisation et la sensibilisation citoyenne en mettant au cœur de ses préoccupations l’alimentation. C’est ainsi qu’elle propose un potager urbain avec toutes sortes de fruits et légumes, mais elle joue également un rôle dans la promotion de l'agriculture urbaine durable et des circuits courts et encourager la consommation de produits locaux en proposant toutes sortes d’activités. 

Rue de la Croix de Pierre 85, 1060 Bruxelles.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 
 
Lire aussi :