Trois techniques coréennes à adopter pour plus de sérénité et de bien-être

Et si on lançait cette année 2021 et ce mois de janvier dans la plénitude et l'apaisement ? Pour se mettre dans l'ambiance, nous vous présentons trois techniques bien être à emprunter aux Coréens. 

Par Audrey Morard. Credit photo : Unsplash/Samuel Austin |

Il n'y a pas que les Japonais qui nous distillent de précieux conseils pour une vie plus douce et sereine. Il y a aussi les Coréens. Leurs méthodes de bien-être sont nombreuses et nous apportent beaucoup de bien. Petit tour d'horizon de ces manières de profiter de la vie à la mode coréenne. 

Le honjok 

Le terme honjok évoque les personnes qui décident de vivre heureuses dans la solitude. Les activités et les loisirs sont pratiqués en solo, les adeptes du honjok se suffisent à eux-même. Après le confinement, beaucoup de personnes n'ont pas eu le choix, elles ont dû composer avec leur nouvelle vie, loin de leur famille et amis. Si elles sont arrivées à s'épanouir dans leur solitude, elles sont sans le savoir faites pour le honjok. De nombreux livres sur le sujet ont été publiés pour mettre en avant la beauté de la solitude et ses avantages. Être seul n'est plus un fardeau ou une contrainte, mais un art de vivre épanouissant. Pour celles et ceux qui sont tentés d'essayer, chasser d'abord toutes les idées liées à la pression sociale (se marier avant un certain âge, la manière d'éduquer ses enfants...), mettez vos émotions, vos besoins et vos attentes au premier plan, écoutez-vous et faites-vous confiance. 

 

 

Le sonmudo

Si vous aimez les arts martiaux et avez suffisament d'espace chez vous, le sonmudo est une technique bien-être faite pour vous. Lié à l'histoire du bouddhisme en Corée, le sonmudo signifie littéralement art martial zen en coréen.  Ici, on travaille la respiration, le geste mais aussi le mental. Le mouvement et l'esprit se rencontrent pour ne former plus qu'un. Un exercice idéal pour se dépenser tout en travaillant sa zenitude. Les positions sont tantôt assises, tantôt debouts, en déplacement, avec à la fois des exercices courts et plus longs. La séance terminée, le corps est relâché. 

 

Le nunchi 

Et si vous preniez le temps de vous poser pour prendre le temps d'observer les personnes et mieux ressentir leurs émotions ? Le nunchi est une manière de capter les intentions des autres. Comme si on les sondait à travers de notre regard. Une manière de déceler les personnes faites pour vous et celles dont vous pouvez vous passer. Cette philosophie de vie asiatique vaut également pour l'environnement dans lequel on se trouve. Essayez de ressentir les énergies des lieux, vous sauvez très vite si ce lieu vous correspond. Le nunchi nous fait travailler notre sixième sens en quelque sort, on l'aiguise. En Corée, cette méthode est très appréciée pour développer l'intelligence des enfants. Pour travailler votre nunchi, écoutez les autres, regardez leurs faits et gestes. Faites aussi un travail sur vous même en évitant de parler trop vite, laissez de côté vos préjugés et idées préconçues pour mieux apprécier l'instant. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.