Trop d'apéros virtuels? La déprime vous guette

Alors que toute la Belgique vit au rythme des apéros en ligne, certains montrent déjà des signes de dépression. La cause? Non pas la solitude, mais bien l'excès d'apéros virtuels. On vous explique pourquoi.

Ingrid Van Langhendonck, Photos Unsplash |

Rester en contact...

Créer du lien social, voilà le défi qui nous est lancé en cette période. Et le moyen le plus efficace de lutter contre la solitude est bien souvent de contacter ses proches en vidéo. Les voir et leur parler en direct permet d'apaiser les angoisses et de se donner l'impression d'interagir normalement avec ses proches. Voilà pourquoi les apéros virtuels ont rapidement envahi la toile. Le principe est sympathique: chacun se prépare un verre et se donne rendez-vous devant son écran d'ordinateur, sa tablette ou son smartphone. En vous plongeant dans un de ces apéros en ligne, vous sociabilisez soudainement, vous en oubliez presque que vous êtes chez vous et, le plus souvent, c'est une vraie bulle de détente.

... Mais rester seul

Seulement voilà, quand la réalité reprend ses droits, l'atterrissage est parfois trop brutal. Une fois l'écran redevenu noir et le silence revenu, c'est un retour à la réalité qui est comme une claque et pour certains. Se retrouver d'un coup, seul, chez soi, et passablement ivre est une expérience singulièrement traumatisante. Au point que certains médias avancent déjà l'idée du 'burn out de l'apéro virtuel', une forme de déprime qui naîtrait de ce contraste trop violent entre l'illusoire ambiance festive de l'apéro en ligne et les angoisses qu'ils tentent d'apaiser en y participant.

Alors que faire?

Retenir que l'excès nuit en tout. Il ne faut pas fuir ces moment entre amis, qui rassurent et permettent de garder le contact, mais il faut peut-être se fixer des limites et ne pas plonger à la moindre occasion dans un apéro virtuel. Mais surtout, c'est en limitant sa consommation d'alcool dans ce type de réunion que le retour à la réalité se fera en douceur et sans vous laisser hagard dans votre salon. Un verre ou deux, puis poursuivez à l'eau afin de ne garder que l'essentiel de ce type de réunion: le lien social. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :