Un chef belge crée une recette de Noël pour les personnes atteintes du Covid-19

Pour les personnes qui ont perdu le goût et l'odorat, le repas de Noël ne sera pas comme les autres. Impossible de ressentir toutes les saveurs d'un bon morceau de foie gras ou d'une bûche chocolatée. Marcelo Ballardin, chef cuisinier originaire de Gand, leur a imaginé un menu. Incroyable, mais pourtant vrai.

Par Audrey Morard. Credit photo : Unsplash/Fabrizio Magoni |

L'un des symptômes du coronavirus est la perte du goût et de l'odorat. Manger devient une expérience plus qu'étrange. Les aliments n'ont plus de saveurs, même chose quand il s'agit de boire un thé ou un café. Pour les personnes privées des deux sens, ce Noël sera un peu plus amer. Mais Marcelo Ballardin, un cuisinier belge basé à Gand à la tête du restaurant Oak, a trouvé une solution : il propose un repas de fin d'année spécialement imaginé pour celles et ceux qui ont des troubles olfactifs. 

Stimuler la langue 

Pour concevoir son menu, Marcelo Ballardin s'est associé à une spécialiste du goût, Kirsten Jaarsma, la présidente de l’association pour les trouble olfactifs Reuksmaakstoornis.nl. Comme Kirsten Jaarsma le rappelle, "le goût est véhiculé de trois manières : par le nez, la langue et la sensation en bouche. Lorsque l’odorat disparaît, il faut donc se concentrer sur les deux autres. Et donc utiliser des ingrédients avec de la structure qui stimulent la langue et donnent une agréable sensation en bouche".

La mission est périlleuse, mais le duo a su relever le défi. Dans un premier temps, le chef et l'experte ont dressé la liste des ingrédients qui peuvent activer les cellules olfactives, même chez des personnes ayant perdu le goût et l'odorat. Parmi ces aliments, il y a les poivrons rouges, les croutons et les aliments avec une touche aigre. "Le but de cette recette est d'aider les personnes atteintes du Covid-19 afin qu'elles puissent déguster un repas de fête. Mais c'est bien connu, chacun ses goûts. Dans le cas présent, c’est justement le goût qui est affecté, l’expérience pourra ne pas être identique chez tout le monde" explique Kirsten Jaarsma. 

 

 

Raviolis au homard, anguilles fumées, chutney épicé et sauce au beurre

Marcelo Ballardin souhaite que la cuisine se mette davantage au service des personnes souffrant de troubles olfactifs causés par le coronavirus "Nous avons tous un rôle à jouer dans cette crise du Covid. Je pense qu’il est important que chacun puisse aider les autres dans la mesure du possible. Pour ma part, c’est depuis ma cuisine que je peux au mieux venir apporter du bonheur aux autres. Le coronavirus nous empêche de profiter pleinement des fêtes de fin d’années avec nos amis et notre famille, mais pas de profiter d’un bon dîner de Noël. Et j’espère que mes raviolis farcis au homard et à l'anguille, avec la compote de tomate et de piment et la fine sauce au beurre plairont à tous ceux qui perdu le goût et l’odorat". À son menu, le chef du restaurant Oak, propose des raviolis farcis au homard, avec des anguilles fumées, un chutney de piment épicé et une sauce onctueuse au beurre.

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.