Un chef italien reconnu a ouvert une nouvelle adresse dans le Brabant Wallon

Les amateurs de cuisine transalpine seront ravis qu'il y ait dans le Brabant Wallon, et plus précisément à Rosières, un restaurant italien haut de gamme, et de surcroît orchestré par un chef qui avait déjà fait parler de lui.

Ingrid Van Langhendonck, Photos D.R |

Un nom qui vous dira quelque chose

Giuseppe Santoro, était en effet le chef du restaurant l’Altro Mondo à Wavre, qui avait en son temps été salué par le Guide Michelin, ce qui est rare pour un restaurant italien. Ici, il a ouvert depuis un peu plus d'un an son nouveau restaurant dans une petite maison, pile à la sortie de l’E411. Le chef excelle dans la maîtrise des plats typiques de la Botte avec en plus un soin tout particulier apporté à la sélection des vins. Un endroit que le chef a voulu intimiste et ultra-convival. Si la maison ne paye pas vraiment de mine de l’extérieur, le cadre est nettement plus agréable à l’intérieur, où la déco est classique chic, mais soignée et les tables organisées autour de l’impressionnante cave à vins. Ce cellier apparent est assurément le point fort de la déco.

En vidéo, So Soir vous invite chez Di Vini e Cucina :

Dans l'assiette

A la carte on trouve une cuisine italienne haut de gamme, qui mixe viande et produits de la mer, avec une sélection de pâtes frâiches impeccablement exécutées. Pas de chichis excessifs, mais des plats typiques dont on connait les noms et dont on se réjouit de découvrir l'interprétation de Giuseppe. Le menu 5 services est à 70€, ce qui est tout à fait acceptable vu la qualité de l’assiette, et quand on connaît les marges habituelles des restaurants. Et comme la maison a des accents gastro, on y retrouve tous les codes des grands restaurants, comme amuse-bouche au crabe, à tremper dans une tapenade d’artichaut, le ton est donné dans les petites attentions, comme dans l'excellence du service...

Et bien que l’on soit dans un restaurant d’inspiration gastronomique, les portions sont ultra-généreuses et on a presque eu du mal à terminer les pâtes noires à l’encre de seiche, servies avec leur tartare d’écrevisse (mais on y est arrivés, parce que ça aurait été un pêché d'en laisser). Conclusion : tout est bon, sans artifice inutile, c’est une cuisine italienne clairement plus élaborée que dans les restos italiens classiques, mais elle est toujours généreuse, le tout avec un service digne d'un gastro. Le type d'adresse qui manquait un peu de ce côté du Brabant Wallon.

Ouvert du lundi au vendredi, le midi et le soir, fermé les week-ends - diviniecucina.be

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.