Un parc d’attractions Legoland bientôt à Charleroi ?

Et si le site de Caterpillar dans le Hainaut faisait peau neuve en accueillant un parc d’attractions ?Si on a spéculé sur bon nombre d’entreprises telles qu’Amazon, il semble que Legoland soit le futur acquéreur, prêt à vous faire vivre de nouvelles expériences.

Par Perrine Dor - Photo by Semevent on Pixabay |

Qui n’a jamais rêvé de s’amuser dans un des parcs d’attractions Legoland ? On en trouve en Allemagne, en Grande-Bretagne ou au Danemark…mais pas en Belgique. S'il semble que cela se confirme dans un avenir proche, vous aurez bientôt l’occasion d’aller faire un tour au milieu des constructions lego…de quoi émerveiller petits et grands. 

Un site rénové en attente d’un acquéreur

Depuis quatre ans et la fermeture de l’usine Caterpillar dans le Hainaut, le site est désespérément resté vidé. ThunderPower , l’entreprise chinoise de production de voitures électriques, fut un temps mentionnée comme futur acquéreur. Il semble toutefois que ceux-ci se soient rétractés en cours de route. Puis d’autres ont tenté leur chance aussi. Il a été pensé qu’Apple pourrait installer un espace de stockage de données, que Tesla pourrait en faire un de ses sites de productions…Beaucoup de spéculations mais peu d’actions tangibles en soi. Jusqu’à ces derniers jours où le nom d’un futur acquéreur semble de plus en plus possible : Merlin Entertainements. 

Cette multinationale détient près de 120 attractions de par le monde et accueille plus de 60 millions de visiteurs à travers 25 pays. Elle souhaite, dans un futur proche, implémenter un nouveau parc Legoland en Europe. On y retrouverait des hôtels, restaurants et bien sûr des attractions. Pour mener à bien ce projet, ils sont à la recherche d’une surface de 100 hectares. A bien des égards, l’ancien site de Caterpillar semble tout désigné. Il dispose d’une superficie importante et bénéfice d’un emplacement géographique favorable : à un jet de pierre de l’aéroport de Charleroi entre autre avec un réseau de transport dense aux alentours. En cette fin d’année 2019 précisément, le groupe s’est même rendu sur place , en compagnie d’acteurs wallons tels que la Sogepa, l’Awex et Igretec, pour présenter les lieux. Un réel enthousiasme s’est montré de la part  du futur acquéreur. 

En termes de financement, l’ensemble du chantier ne représente pas moins de 300 millions d’euros qui, selon certaines sources, serait prêt à investir à hauteur d’un tiers dans le projet. La  Région wallonne et la Sogepa espèrent lever 200 millions d’euros d’ici 6 semaines. Une banque d’affaires, Tandem Capital, est sur le coup. Une levée de fonds a été mise en place aussi pour assurer le financement. 
Cet investissement est colossal à hauteur de ce que l’on pourra y trouver : des attractions exclusives de même que tout un complexe d’hébergement et restauration. 

 

Un périple dans le monde de Lego

Qu’espère-t-on pouvoir y retrouver ? Pour le moment, aucune information précise ne nous permet de dire ce qu’il en sera. Toutefois, ces parcs à thèmes autour de l’univers du Lego et de Duplo présentent tous une zone Miniland , un parc de miniatures composé de reproductions en Lego. Au milieu des constructions en briques colorées, vous aurez donc l’opportunité de revivre en quelque sorte votre enfance. 

 

 

Une plongée dans l’univers enfantin de Lego loin des caracasses métalliques qu’exploitait auparavant Caterpillar. Si cette nouvelle se confirme, on devra admettre que le changement sera impressionnant.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :