Voyager fréquemment nous rendrait plus heureux

Selon une récente étude américaine, voyager à plus de 120 kilomètres de chez soi aurait un réel impact sur notre bien-être et notre qualité de vie.

Par Audrey Morard. Credit photo : Pexels/Jaxson Bryden |

Depuis presque un an, voyager nous semble être devenu un vague souvenir. Découvrir de nouveaux paysages, aller au plus près de la population pour connaître leurs coutumes et leurs habitudes, autant de choses qui ne font plus partie de notre vie. Heureusement, la Belgique regorge de petits trésors, comme les châteaux, les sites naturels. Malgré le froid, organiser une randonnée hivernale est une excellente idée. N'hésitez pas à découvrir notre chère Belgique, car selon une étude menée par des chercheurs américains, publiée dans la revue Tourism Analysis, voyager souvent nous rendrait plus heureux. 

120 kilomètres minimum

Pour retrouver le sourire, il faudrait voyager... à plus de 120 kilomètres de chez soi. C'est en tout cas ce qu'il ressort de l'étude menée par les chercheurs de la School of Hospitality Business Management de l'Université de l'État de Washington auprès de 500 participants. Leur but premier était de comprendre pourquoi certaines personnes voyageaient plus que d'autres et si ces séjours avaient une incidence sur leur bien être. Les experts se sont aussi penchés sur le temps consacrés à la préparation du voyage, s'il y avait des discussions à ce sujet avec la famille et les amis...

 

"Un effet notable sur la satisfaction de vivre"

L'étude démontre que voyager fréquemment auraient un réel impact sur la santé mentale et la satisfaction à mieux se sentir. "Cela suggère que les voyages peuvent être un domaine de vie important affectant la façon dont les gens évaluent leur qualité de vie globale" note l'étude. Les participants qui ont déclaré voyager régulièrement à plus de 120 kilomètres de leur logement se disent plus épanouis (environ 7%) que ceux qui ne voyagent pas ou peu. Le principal auteur de l'étude, le docteur Dr Chun-Chu Chen, explique : "Si certaines choses comme le travail, la vie de famille et les amis jouent un plus grand rôle sur le bien-être, l'accumulation d'expériences de voyage semble avoir un effet mineur mais notable sur la satisfaction de vivre autodéclarée".

Autre résultat, les personnes qui parleraient fréquemment de voyages et de tourisme avec leur entourage partiraient plus souvent en vacances. De mêmes, celles et ceux qui ont l'habitude de se renseigner sur leur prochain voyage et collecter des informations ont plus de chance de partir à la découverte de nouveaux paysages. Pour être plus heureux en 2021, vous savez ce qu'il vous reste à faire : réaliser un city-trip ou un week-end à plus de 120 kilomètres. Mieux vaut rester en Belgique, évidemment, pour ne pas prendre de risques. Si vous habitez à Bruxelles, vous pouvez entreprendre un voyage dans les Ardennes ou aux alentours de Spa par exemple. Les possibilités sont nombreuses en Belgique.

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.