Bien ranger sa maison grâce aux cinq commandements de Marie Kondo

Marie Kondo, l'auteure japonaise du best-seller "La Magie du rangement", traduit en 35 langues, assure que désencombrer son chez soi permet d'alléger drastiquement son esprit. Voici quelques-uns des commandements de son livre qui, on est certains, vous aideront à mettre de l'ordre chez vous !

Par Justine Rossius. Photos : DR. |

Consultante en rangement , la Japonaise Marie Kondo, poupée nippone tout juste trentenaire, a de quoi attiser la curiosité. Surtout de celles et ceux qui se noient quotidiennement dans un intérieur désordonné, perdus entre des montagnes de chaussettes dépareillées et des placards qui ne ferment plus. Dans sa bible, la prêtresse de l’ordre - qui a étudié la sociologie à l’Université de Tokyo - soutient que ranger contribue au bonheur et conduit, dans tous les cas, à retrouver une certaine clarté d’esprit, assurant qu’une réorganisation spectaculaire de son intérieur engendre des changements spectaculaires de modes de vie .

Certains de ses fidèles auraient mis un terme à une relation toxique après avoir assimilé ses préceptes, tandis que d’autres ont observé une perte de poids après avoir fait le tri, comme si la désintoxication de leur foyer s’était poursuivie dans leur estomac. Rien de rocambolesque, quand on sait qu’une étude menée au Royaume-Uni en 2008 avait déjà démontré que vingt minutes de ménage hebdomadaires étaient aussi bénéfiques pour la santé mentale et physique que vingt minutes de course à pied.

Ces cinq commandements pour ranger efficacement 

1. Rangez une bonne fois pour toutes

Plutôt que de s’atteler au rangement petit à petit, Marie Kondo conseille de s’y adonner une fois pour toutes, à fond et avec échéance, ce qui ne signifie pas que le grand nettoyage se réalise en quelques heures, l’essentiel résidant dans la fixation d’une date butoir. 

2. Rassemblez vos objets par catégories

Une des erreurs fréquentes consiste à ranger pièce par pièce. Procédez plutôt par catégorie, en rangeant les livres, puis les vêtements, puis les komonos (petite monnaie, câbles électriques, gadgets…) et enfin - le plus difficile pour la fin - les objets ayant une valeur sentimentale. Pour les trier efficacement, réunissez-les au même endroit pour vous rendre compte du volume qu’ils occupent.

3. Ressentez l’étincelle de joie

Marie Kondo préconise de prendre chaque objet dans vos mains et de ne garder que ceux qui provoquent en vous une irrésistible “ étincelle de joie ”. Caresser votre vieux perfecto peut vous paraître saugrenu, mais c’est là que réside le cœur de la méthode. Fabienne Goubille, home organizer, suggère une méthode plus cartésienne consistant à se poser trois questions : est-ce que j’en ai besoin ? Est-ce que je l’utilise ? Est-ce que je l’aime ? Si l’une des réponses est positive, conservez l’objet.

4. Apprenez à plier vos vêtements

Tout un art pour la fée du logis qui affirme que plier ses vêtements, ce n’est pas les rendre compacts, mais leur communiquer notre affection envers leur soutien indéfectible.  

5. Élisez un endroit pour chaque objet

En trouvant un endroit approprié à chaque objet, conserver un intérieur ordonné devient une seconde nature et permet d’éviter l’effet rebond qui consiste à voir le désordre revenir de plus belle après rangement. Ne choisissez pas les endroits par habitude, ajoute Fabienne Goubille. Ayez une réelle réflexion sur le côté pratique de chaque place.

Quant aux plus réfractaires, ils se consoleront en s’appuyant sur les arguments des opposants de la méthode comme Eric Abrahamson, Docteur en philosophie à l’Université de Columbia et auteur de A perfect Mess !, qui déplore que le chaos ait si mauvaise presse, alors qu’en encourageant les associations d’idées, il favorise l’innovation, la capacité d’improvisation et la créativité. L’argument idéal pour choisir votre camp sans culpabiliser.