Rolex, des montres conçues et manufacturées pour durer

Une belle montre mécanique traverse souvent le temps et, parfois même, est transmise d’une génération à la suivante. Rolex assure un service après-ventre cinq étoiles. 

Par Magali Eylenbosch. Crédit photo : D.R |

L’excellence est devenue le credo de cette Manufacture qui, dès l’origine, a mis en place un réseau d’ateliers d’horlogerie actifs à travers le monde. Sa mission consiste à garantir que toutes les montres de la marque puissent être entretenues de la meilleure des manières, quasi sans limite dans le temps. La disponibilité des pièces et de la main-d’œuvre est garantie pour chaque montre au moins 35 ans après son retrait du catalogue.

L’exigence en ligne de mire

Les horlogers à l’œuvre dans les ateliers du Service Mondial Rolex sont spécialement formés par la marque afin d’assurer la qualité et l’homogénéité des opérations réalisées à travers le monde. Les montres historiques d’exception exigeant des compétences spéciales pour leur remise en état, elles sont prises en charge par l’atelier de restauration à Genève.

 

 

Une présence mondiale

Le Service Mondial Rolex est présent sur tous les continents à travers des centres de service. Il s’agit d’ateliers d’horlogerie qui sont établis chez les détaillants officiels de la marque ou dans les locaux des filiales régionales. Ces ateliers comptent chacun un ou plusieurs horlogers agréés par Rolex et formés en interne, qui sont les seuls habilités à effectuer des opérations de service après-vente sur une montre de la marque. 

Avant de démonter le mouvement, l’horloger enlève le cadran

 

Prestations variées

Différentes prestations sont offertes par les ateliers du Service Mondial Rolex. Le service complet, par exemple, implique un entretien intégral du mouvement et de l’habillage. Des opérations plus spécifiques, telles que l’ajustement de la longueur du bracelet ou le rafraîchissement des terminaisons du boîtier sont également proposées. 

L’horloger enlève la tige de remontage afin d’extraire le mouvement du boîtier de la montre.

 

Un service complet

L’entretien d’une montre Rolex suit un processus en plusieurs étapes qui implique des outils et des instruments spécifiques, testés et parfois même mis au point par la marque. Une fois la montre réceptionnée et le devis établi puis accepté par le client, l’horloger commence par séparer le bracelet du boîtier, dont il extrait délicatement le mouvement, encore surmonté du cadran et des aiguilles. Dès lors, mouvement, boîtier et bracelet vont suivre des parcours distincts. Après le « réassemblage », la montre sera soumise à une étape de test de la précision qui dure au moins vingt-quatre heures. L’étanchéité sera également éprouvée au moyen d’un test sous pression dans l’eau. Un ultime contrôle permettra de vérifier la bonne marche ainsi que celle des fonctions et d’assurer que l’esthétique est irréprochable et conforme aux normes de Rolex.

L’étanchéité des montres est testée dans des réservoirs hyperbares développés par la marque

 

Un atelier de restauration

Les montres historiques d’exception sont restaurées uniquement à Genève, au sein de l’atelier de restauration, où œuvrent des maîtres horlogers spécialisés dans les pièces de collection. Par la nature si spécifique de leur mission, les maîtres horlogers de l’atelier de restauration conjuguent au quotidien recherches historiques approfondies, gestes ancestraux et techniques les plus modernes.
 

Chaque montre quittant un atelier de service après-vente Rolex bénéficie d’une garantie internationale de deux ans sur les pièces et la main-d’œuvre

 

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.