Année bissextile : le 29 février un jour pas comme les autres

Cette année, les personnes qui sont nées un 29 février auront la chance de célébrer enfin leur anniversaire le vrai jour ! Saviez-vous que le 29 février est une journée si spéciale qui regorge de plein de petites histoires ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette année bissextile !

Par Jennifer Buisset. Photos : Hannah Busing, Matthew Henry, Beatriz Pérez Moya, on Unsplash. |

Initié par les romains 

Vous ignorez peut-être l’origine de votre anniversaire ? C'est aux Romains que vous devez exprimer votre frustration. Avant l’arrivée de Jules César au pouvoir, Rome comptait 355 jours à son calendrier, rapidement un mois de 22 jours a été ajouté tous les deux ans. Mais cette histoire était très tangible parce qu’au fil des années, les mois et les fêtes changeaient de saison. César a rajusté le calendrier en l’alignant sur le temps de rotation de la Terre autour du Soleil (365,2422 jours). Il a donc été décidé que les années dureraient 365 jours et qu’un jour supplémentaire serait ajouté tous les quatre ans. Mais pourquoi obligatoirement en février ? Parce que l’année julienne commençait par le mois de mars, il s’agissait du dernier mois de l’année. Aujourd’hui, nous nous basons sur le calendrier grégorien, utilisé en Europe et dans une large partie du monde, qui est plus précis que celui que Jules César avait initialement instauré. 
 

Pour rattraper l’année solaire 

Le 29 février dans le calendrier sert à « rattraper » l’année solaire. Nos calendriers font 365 jours, mais il faut 365 jours 5 heures et 48 minutes au Soleil pour revenir à la même position d’une saison à l’autre. Le 29 février permet donc à nos calendriers de bien rester en phase avec le cycle astronomique.
 

Les personnes nées le 29 ne savent pas quand elles sont majeures

On attend tous avec impatience d’être majeurs mais les bébés nés un 29 février ne savent jamais vraiment fêter leur majorité le jour-même. Ils sont majeurs lors d’une année non bissextile, 18 n’étant pas multiple de 4. Leur majorité légale est-elle alors le 28 février ou le 1er mars ? Tout dépend des pays, au Royaume-Uni, la personne devient légalement majeure le 1er mars, alors qu’en Nouvelle-Zélande par exemple, c’est le 28 février. 
 

 

La crainte des futurs parents 

La probabilité de naître un 29 février est beaucoup moins élevée. Mais, à quelques jours de cette fameuse date, on voit apparaitre sur certains groupes Facebook des futures mamans se donner des conseils pour « absolument éviter » une naissance le 29 février. Certaines sages-femmes confirment que quand une césarienne est prévue un 29 février, les parents demandent souvent à pouvoir reporter. Selon les chiffres de l’INSEE sur la répartition quotidienne des naissances de 1968 à 2018, 2018 bébés en moyenne sont nés chaque 29 février pour 2144 en moyenne les autres jours de l’année (et 1653 en moyenne le 1er janvier qui est le jour où le nombre le plus bas de naissance est enregistré sur les 50 dernières années).
 

Des petits soucis avec l’administration 

Plusieurs personnes affirment qu’en étant nées un 29 février, elles rencontrent quelques péripéties à l’hôpital, dans une bibliothèque, lorsque leur date de naissance n’existe simplement pas dans la base de données et qu’on leur attribue donc une fausse date de naissance.

 

Moins gâtées

Plusieurs personnes déclarent qu’on loupe souvent leur anniversaire dans les magasins. Elles ne bénéficient que très rarement des petits avantages automatisés, et notamment les bons de réductions accordés par certains magasins pour les anniversaires, qu’elles ne reçoivent en réalité que tous les quatre ans. 
 

Un jour maudit en Ecosse

Pour les Écossais, le 29 février n’est pas un jour très heureux. En effet pour eux, c’est comme un vendredi 13 soit un jour de  malchance. 
 

 

Des enfants d’une même famille nés un 29 février

En Norvège coup de chance ou bien calculé ? Une mère de famille a mis au monde ses trois enfants lors de trois 29 février consécutifs, un véritable exploit. Tout comme une famille irlandaise dont les membres sont nés lors de "journées bissextiles" depuis trois générations.
 

 

Les femmes demandent les hommes en mariage

Une vieille tradition irlandaise qui remonte au Vème siècle veut que les femmes se lancent dans expérience unique et romantique le 29 février. À cette époque, Sainte Bridget se serait plainte du fait de toujours devoir attendre cette fameuse demande en mariage. Selon le site Irish Central, la légende dit que Saint Patrick aurait donc exaucé son vœu et aurait par la suite décrété le 29 février de l'année bissextile, une journée où les femmes, seraient désormais autorisées à demander la main d’un homme pour ainsi équilibrer les rôles.
 

 

La Journée des Maladies rares

Le 29 février, on célèbre aussi la journée internationale des maladies rares (JIMR) reconnue pour être un événement mondial,  de nombreuses actions sont mises en œuvre dans près d'une centaine de pays. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :