Bruxelles : le retour du Café Bastoche pour des soirées de folie

Du penne Bastoche au bolo légendaire, le Café Bastoche n’a pas pris une ride. Il a même pris un sacré coup de jeune : après une année des plus compliquées suite au confinement, la célèbre institution a été rachetée et l’enseigne compte bien redevenir un haut lieu de la vie nocturne bruxelloise, et ce dès ce week-end !  

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Depuis ce 1er octobre, on peut se déhancher dans les boîtes de nuit, qui ont enfin pu rouvrir leurs portes. Mais si le champagne qui coule à flot, les tables VIP et les danses endiablées collées serrées, ce n’est franchement pas votre truc, certaines adresses qui sont avant tout des restaurants se transforment en haut lieu de la vie nocturne une fois les dernières tables débarrassées. 

À lire aussiQuatre lieux où retourner faire la fête à Bruxelles

C’est le cas du Café Bastoche, anciennement connu sous le nom de Bastoche, la célèbre brasserie du quartier d’Ixelles, qui vient d’annoncer son week-end d’ouverture sur sa page Facebook. L’institution qui se décrit comme « animée depuis 1927 » a connu des mois difficiles depuis le confinement : après avoir fait aveu de faillite au début du premier confinement, l’enseigne avait finalement été reprise par le groupe Les Organisateurs, déjà bien connu pour ses concepts de soirées décalées comme Chez Ginette, qui fait salle comble depuis son lancement, ou encore la Casa Mundial lancée en 2018 à l’occasion de la Coupe du Monde. 

 

 

On prend les mêmes et on recommence 

350.000 € plus tard, dont 15.000 € de contribution via la plateforme de collecte KissKiss Bank Bank, le Café Bastoche semble renaître de ses cendres. Aujourd’hui, il affiche une déco des plus branchées, mais pour autant, il n’a rien perdu de son âme, ni même de son histoire. Dans l’assiette, on y retrouve la même chose qu’avant, à peu de choses près, mais avec un petit coup de jeune. La carte de pâtes et de plats belges, légèrement réduite s’enrichit par contre d’une belle sélection de tapas des croquettes, dont la croquette aux chicons-gratin qui est une révélation. Pour les nostalgiques de leurs années d’université, on vous rassure, on y mange toujours un Penne Bastoche avec la ‘louchette de sauce en plus’ à 2€ seulement, ou un Burger Boondael au fromage d’Orval…

 

 

Le lieu est donc resté fidèle à l’esprit qui a fait le succès de l’adresse, et compte bien redevenir le lieu de toutes les fêtes. À la seule différence qu’il ne se limite plus aux étudiants du quartier, mais s’ouvre aux jeunes travailleurs, et à tous ceux qui souhaiteraient revivre des moments des plus festifs. D’autant qu’un système de son et lumière a été mis en place pour nous offrir « les fêtes les plus folles du cimetière d’Ixelles », annoncent d’emblée les organisateurs.   Alors, prêts à revivre des soirées de pures folies ? Le rendez-vous est donné dès ce jeudi 14 octobre. Plus d'infos sur la page Facebook de l'évènement. 

L'adresse ? Chau. de Boondael 473, 1050 Ixelles. Plus d'infos ici. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.