Comment rendre sa mise en beauté plus écologique et responsable ?

Ce mardi 8 décembre a lieu la journée mondiale du climat. Au quotidien, il existe une multitude de petits gestes à adopter en faveur de la planète. La routine beauté n'y échappe pas. Quelles sont les étapes à suivre pour allier mise en beauté et écologie ? 

Par Audrey Morard. Credit photo : Pexels/Karolina Grabowska |

 

S'il y a un jour où l'on doit encore plus penser au bien-être de la planète, c'est le 8 décembre. C'est à cette date qu'est célébrée la journée mondiale du climat. L'événement a été crée en 1974 à l'initiative de plusieurs ONG. L'objectif ? Rappeler à la population que la menace du changement climatique est bel et bien réelle. Et qu'il est donc important d'agir le plus vite possible pour endiguer la hausse des températures aux quatre coins du globe. Des petits gestes sont à mettre en place au quotidien pour aider à la préservation de la planète, notamment dans notre routine beauté. Ces nouvelles habitudes peuvent mettre du temps à être intégrées, mais une fois en place, difficile de revenir en arrière. 

Utiliser des cotons démaquillants lavables

Changer de cotons démaquillants est l'un des premiers gestes à adopter pour une routine beauté plus green. La culture du coton est l'une des plus polluantes au monde. La fabrication de 30 cotons nécessite 87 litres d'eau. Sachant qu'une femme utilise en moyenne six cotons démaquillants par jour, l'addition écologique monte très vite. Pour réduire votre consommation en cotons démaquillants, optez pour des cotons démaquillants lavables. Si c'est une première pour vous, achetez dans un premier temps un lot de trois cotons démaquillants pour savoir quelle est la matière qui convient le mieux à votre peau. Il existe en effet des cotons lavables fabriqués à partir de bambou, d'eucalyptus ou de coton bio recyclé. Un coton démaquillant lavable peut être utilisé entre 300 et 500 fois. Pour le lavage, il suffit de les mettre en machine à 40 degrés, puis au sèche linge. 

Recycler ses emballages cosmétiques 

Le tri est devenu un réflèxe au quotidien. Vous savez dans quelle poubelle se jette une bouteille en plastique, un morceau de carton ou les épluchures de vos fruits et légumes. Souvent oubliés, les produits de beauté doivent eux aussi être recylés. Les flacons et flacons en pompe des gels douche, shampoing, crème pour le corps sont à mettre dans la sac bleu pmc une fois terminés. Même chose pour les déodorants à bille en plastique et les aérosols en aluminium des shampoings secs, laques, mousses à raser... Les tubes en plastiques, quant à eux, sont à jeter dans le sac poubelle blanc. Pour les flacons et pots en verre, ils sont bien évidemment à déposer dans des bulles à verre. Pour le maquillage, jetez les dans le sac destiné aux sachets résiduels. 

Passer aux cosmétiques solides 

Dans les rayons des magasins spécialisés dans le zéro déchet, les cosmétiques solides ont gagné leur place. Premier avantage, ils réduisent considérablement votre consommation en déchets plastiques. Optez pour des produits de beauté solides revient à faire une croix sur les emballages des shampoings, des crèmes, gels douche... C'est aussi l'occasion de faire plus de place dans votre salle de bain et d'y voir un peu plus clair dans les produits qui sont vraiment essentiels pour vous. Deuxième avantage, les cosmétiques solides ont des composants plus sains pour notre santé et la planète. Ils sont biodégradables et contiennent donc moins d'ingrédients chimiques. Ils sont fabriqués sans conservateurs, sans parabène mais aussi sans sels d'aluminium, composant que vous retrouvez dans vos déodorants notamment. Leurs textures sont également plus douces pour votre peau, cuir chevelu... 

Privilégier les objets réutilisables 

Adopter une routine beauté plus green et responsable passe aussi par le bon choix des objets présents dans notre salle de bain. Utilisez des brosses à dents en bambou ou fabriquées à partir de pots de yaourt, il y a en a de plus en plus dans les commerces. Les brosses à dent en bambou peuvent d'ailleurs se composter. Vous pouvez aussi vous tourner vers des brosses à dents dont la tête est changeable, même idée avec les rasoirs. Dites au revoir aux cotons tiges en utilisant un oriculi, un cure-oreille en bois ou en bambou venu du Japon. Il est à insérer dans l'oreille comme un coton-tige classique, sauf que lui ne se jette pas à la poubelle. Il suffit ensuite de le nettoyer avec un mouchoir ou en le passant sous l'eau. Au moment de votre cycle menstruel, vous pouvez essayer les coupes menstruelles, à la place des serviettes hygiéniques et des tampons. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.