Dinner in the Sky 2.0 : manger étoilé perché à 50 mètres d’altitude

On ne présente plus Dinner in the Sky, un restaurant éphémère perché à 50 mètres d’altitude où se pressent la crème des chefs étoilés de Belgique pour notre plus grand plaisir. Cette année, le concept s’invite en plein centre-ville, Place De Brouckère, face au légendaire Hôtel Métropole. On vous en dit plus.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Patrick Smets |

Imaginez un peu : alors que vous vous attablez et êtes prêts à dévorer votre première bouchée, tout à coup, vos pieds, jusque-là bien ancrés dans le sol, se voient propulsés à 50 mètres de hauteur. Allier gastronomie et expérience insolite, c’est la bonne idée qui fait le succès de Dinner in the Sky depuis sa création à Bruxelles en 2006. Aujourd’hui, que ce soit dans notre capitale ou ailleurs, le concept se décline à l’infini avec une seule idée en tête : faire vivre à ses convives une expérience gastronomique unique.  Et forcément, pour une clientèle exigeante toujours en quête de découvertes, manger dans le ciel, ça plait ! C’est pourquoi Dinner in the Sky revient à nouveau sur le bitume bruxellois cette année, du mercredi 16 au 28 septembre prochain sous l’appellation Dinner in the Sky 2.0. Initialement prévu en juin, l’évènement avait en effet dû être reporté.

Des tables séparées

 

Cette année, le concept a été repensé pour proposer aux clients une expérience encore plus intimiste et plus conviviale que les précédentes, qui, comme nous le précise David Ghysels, le créateur de Dinner in the Sky, répond parfaitement au contexte sanitaire de la crise actuelle : Au total, 32 convives s’envoleront dans le ciel de notre capitale et l’unique tablée des précédentes éditions se voit désormais divisée en 8 tables rondes pouvant accueillir 4 personnes afin de respecter la bulle des 5. Quant au port du masque ? « Comme dans tous les restaurants, il est obligatoire quand les personnes arrivent, mais une fois installé, les convives peuvent le retirer ». 
Les tables seront chacune séparées de 3 mètres et graviteront autour d’une grande cuisine centrale où l’on pourra observer les chefs et leur brigade aux fourneaux. Une mise en place qui permettra non seulement de faire respecter les mesures de distanciations sociales, mais aussi aux chefs de déambuler de table en table pour aller à la rencontre de leur convive. 

Une cuisine de haute voltige 

Plus qu’une attraction éphémère et insolite, Dinner in the Sky, c’est avant tout un restaurant gastronomique. Tour à tour, des chefs de la bouillonnante scène gastronomique belge s’envoleront pour faire découvrir aux convives leur cuisine raffinée. Un seul conseil donc : accrochez-vous bien, car Yves Mattagne (Sea Grill**), David Martin (La Paix**), Pierre Résimont (L’Eau Vive**), Bart De Pooter (De Pastorale**), Alexandre Dionisio (La Villa in the Sky*), Karen Torosyan (Bozar Restaurant*), Isabelle Arpin (Isabelle Arpin), Giovanni Bruno (Senzanome*), Luigi Ciciriello (La Truffe Noire*) et Alain Bianchin (Alain Bianchin*), sont là pour vous concocter un menu en quatre services et des plats à tomber (aïe, on vous rappelle que vous êtes à 50 mètres au-dessus du sol). 
Manger étoilé dans un décor atypique, cela a forcément un prix : comptez 295 € par personne pour le repas tout compris. Une certaine somme certes, mais que ne feriez-vous pas pour avoir la tête dans les étoiles ?  Autre nouveauté cette année : en plus du dîner gastronomique, il y aura également des sessions cocktails durant lesquelles un barman concoctera 3 cocktails devant les invités pendant qu'un Chef les accordera avec des tapas. Pour cela, comptez 150 € par personne.  

Infos pratiques : Vous pouvez réserver soit à 12h00, 19h00 ou 21h00. Le repas dure en moyenne 3 heures, de l’apéritif au pousse-café. Pour savoir quel chef vous servira, rendez-vous sur le site au moment de la réservation !  

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :