Est-il encore possible de protéger son vélo contre le vol ?

Ça y est, vous vous êtes enfin décidé à troquer votre voiture contre votre deux-roues. Le hic ? À chacun de vos déplacements, vous craigniez de vous faire voler votre précieux. Pour l’éviter, plusieurs solutions existent. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Christin Hume on Unsplash |

Quand on a un vélo, on le sait, le risque numéro un n’est pas la crevaison, mais bien de se le faire voler. En Belgique, 230 vélos sont volés par jour selon les chiffres du cabinet de la Justice. Le vol de vélo fait aujourd’hui plus que jamais partie des préoccupations majeures de nombreux citadins qui ont fait le choix de se déplacer en pédalant. Sur les réseaux sociaux, des groupes antivol de vélo existent d’ailleurs pour tenter de venir en aide aux propriétaires, mais selon les différents témoignages, il ne faut pas espérer un jour revoir sa bécane. Si toutes les précautions sont bonnes à prendre, les voleurs de vélo ne cessent de se professionnaliser et les réseaux de voleurs se multiplient.  

La vidéo du jour :

 

Les cadenas permettent au moins de dissuader les voleurs, mais y-en-il certains qui sont plus performants que d’autres ? Il existe les antivols types câbles, ou en spirales pour lesquels il suffirait d’une simple pince bien affûtée pour les couper, les boas, appelés également les cadenas à maillon qui sont eux aussi très vulnérables aux vols. Parmi les cadenas les plus safes, l’asbl Provelo recommande les antivols pliants, les chaînes, mais surtout les cadenas en U qui seraient les plus efficaces contre le vol. 

À lire aussiL’étonnante astuce de pro pour éviter le vol de vélo

Enfin, les cadenas intelligents seraient-ils la solution antivol par excellence ? À ne pas confondre avec les cadenas dotés d’une alarme, car les cadenas qui se retrouvent dans la catégorie des serrures intelligentes doivent pouvoir se connecter à l’aide d’une application sur un smartphone.  Sur le marché, il en existe pléthores, mais sont-ils vraiment efficaces ? Cela dépend évidemment d’abord du prix que l’on est prêt à y mettre. En entrée de gamme, on en trouve à une trentaine d’euros, mais ceux qui veulent investir dans la rolls de l’antivol seront parfois prêts à débourser entre 200 et 300 euros. La promesse de ces cadenas haut de gamme ? Des modèles ultras résistants, qui sont à la fois antiperçage, anticrochetage et disposant d’anse blindée, mais faut-il pour autant y mettre un tel prix pour sécuriser son vélo ? Pour de nombreux experts, la réponse est non : de nombreux cadenas intelligents seraient conçus comme des appareils électroniques grand public et donc, ils seraient forcément vulnérables aux attaques physiques même les plus simples. Alors avant de mettre le prix dans un cadenas intelligent, mieux vaut encore demander conseil à des experts !  

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.