Faut-il opter pour le vélo-cargo pour emmener ses enfants à l’école ?

On le voit désormais partout. Le vélo-cargo est la nouvelle lubie des citadins qui ont décidé de troquer leur voiture contre des alternatives plus écologiques. Et si certains l’utilisent pour transporter leurs courses et autres denrées, on voit de plus en plus de bambins occupés les places du cargo. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : Mark Stosberg on Unsplash. |

Le vélo cargo n’est pas né des manifestations écologiques, il a fait son apparition au début du 20e siècle, et servait à l’époque principalement pour transporter les marchandises comme du lait, du pain ou des journaux.  Si aujourd’hui les vélos-cargo sont plus design les uns que les autres, autrefois, il s’agissait simplement d’un vélo à deux ou trois roues sur lequel on venait accrocher une caisse. 

Depuis, leur allure a sensiblement évolué et ils sont plus maniables qu’avant, mais le principe reste le même : on l’utile pour se déplacer et transporter des charges plus ou moins lourdes. Parmi quoi, les bambins arrivent en tête de liste. Tandis que les familles avec un seul enfant peuvent se contenter d’un simple vélo sur lequel on attache un siège pour enfant, pour les familles nombreuses, cela s’avère tout de  suite plus complexe. 

La vidéo du jour :

 

Le vélo-cargo apparaît alors comme la solution idéale : il présente l’avantage de mettre jusqu’à trois enfants dans la remorque, selon les modèles de vélo-cargo choisis. Un aspect pratique qui a fini par convaincre de nombreux parents citadins qui se sont remis en selle.  En deux temps trois mouvements, on embarque sa progéniture à bord de sa bécane, on évite le trafic et on les emmène à droite et à gauche facilement. Aux abords des écoles, on remarque de plus en plus d’enfants arrivés à la grille le casque vissé sur la tête et les joues encore rougies par l’air frais. 

Pas sans danger

Le vélo-cargo semble cocher toutes les cases : il est à la fois pratique, économique et écologique.  Pourtant, il ne serait pas sans danger pour nos enfants à en croire un crash-test effectué par test Achats. Celui a comparé différents types de vélos : le vélo classique, le vélo cargo et la remorque de vélo.  Il en est ressorti qu’en cas de collision latérale, les enfants sont mieux protégés dans un siège à l’arrière ou dans une remorque de vélo que dans un vélo cargo ou sur un petit vélo en remorque.

En effet, le test a montré que les mannequins d’essai n’ont pas été directement frappés par la voiture en étant dans un vélo-cargo. En revanche, après l’impact initial, ils se sont renversés et ont glissé sur les parois lisses de l’habitacle en bois pour terminer leur course bien plus loin sur la route. Dans une situation réelle, le risque est celui d’une deuxième collision avec le trafic venant en sens inverse. Dans une remorque de vélo par contre, les mannequins subissent un choc assez violent au moment de la collision en raison de leur position assise basse. La remorque tombe sur le côté, mais le châssis reste intact et les mannequins sont maintenus fermement en place par les ceintures de sécurité. Si ce test n’a pas pour objectif de dissuader les parents d’emmener les enfants à vélo, il rappelle toutefois l’importance de la sécurité même sur un deux roues.  Le premier réflexe à avoir étant évidemment de bien mettre un casque à ses enfants et de bien les attacher. 

Retrouvez tous les conseils pratiques de Test Achats pour circuler à vélo avec ses enfants ici. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.