La broderie fait son grand retour !

La broderie. Voilà un mot que nous n’avions pas entendu depuis des années. Et pourtant, en 2021 elle revient en force ! Cette pratique permet de transformer une pièce en œuvre d’art. Si vous souhaitez vous y mettre, suivez notre petit guide.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : PEXELS/MAGDALINE NICOLE |

Adieu les fleurs brodées vieillottes et bonjour les designs modernes ! Aujourd’hui, la broderie a le vent en poupe, au même titre que la céramique qui cartonne actuellement. Cet art ancestral permet de personnaliser un tee-shirt, un tote-bag ou encore jean. Alors si vous commencez à trouver les soirées longues, pourquoi ne pas vous initier à la broderie ? Armez-vous de fils, d’aiguilles, d’un bon tuto et suivez le guide !

Mais au fait, la broderie, qu’est-ce que c’est ?

La broderie s’apparente à de la couture à la différence qu’elle est décorative. Pour broder, il faut donc une aiguille à broder et du fil à broder. Il faut aussi un tambour pour tendre le textile et évidemment, la pièce à broder. En tirant l’aiguille, le dessin va commencer à se former. Libre à vous d’avoir un modèle ou de suivre votre inspiration. Pour les débutants, le plus simple étant de dessiner le motif directement sur le tissu. Vous pouvez broder tout ce que vous avez sous la main ! Par exemple, sur votre serviette de toilette inscrivez votre nom ou redonnez un coup de neuf à un vieux tee-shirt. Quant au nécessaire de broderie, vous pouvez en trouver facilement sur internet ou dans les magasins culturels. Maintenant que vous êtes équipé, "il n’y a plus qu’à" !

 

Comment s’y prendre ?

Il existe plusieurs techniques de broderie : au point de croix, traditionnelle, au ruban… Si votre envie est de broder sans suivre de technique particulière, la broderie traditionnelle est faite pour vous. Sur le tissu, il vous suffit de dessiner un motif puis de piquer en suivant les traits.

Si au contraire, vous souhaitez faire de grandes pièces travaillées, nous vous conseillons d’opter pour le point de croix. Cette technique consiste à réaliser une succession de petites croix qui formeront un motif. Pour le matériel, vous avez besoin d’une toile Aïda ( il s'agit d'une toile de coton tout spécialement conçue pour le point de croix), tissée avec des petits trous, pour pouvoir plus facilement se repérer. Ensuite, prenez une aiguille à broder : à bout rond puis du fil à broder. Enfin, il vous faut une grille à point de croix, entendez par là, un patron. Pour réaliser un point de croix, la broderie se fait en diagonale. Cette technique se réalise en deux fois. Par exemple, à l’aller, piquez en bas à gauche puis remontez sur le point du dessus à droite. Faites cela pour toute la longueur de votre dessin. Ensuite, vous n’avez plus qu’à faire le retour en faisant l’inverse : de droite à gauche. Votre première broderie est déjà finie !

 

D’où vient la broderie ?

La broderie est un art remontant à l’Antiquité. Néanmoins, ce n’est qu’au XIIème siècle que le terme apparaît. À l’époque, les femmes pratiquaient ce savoir-faire pour apporter une finition raffinée à leurs costumes et à ceux des hommes. Le point de croix est la première technique à avoir été utilisée. À la Renaissance, il se répand dans toute l’Europe.  Les jeunes filles s’exercent à la broderie pour préparer leur trousseau. Elles inscrivent leurs initiales sur des draps, des serviettes, des nappes… Au fil des siècles, cet art n’a cessé d’évoluer. Les Italiens brodaient de l’or, quand les Allemands préféraient les fils rouges sur fond blanc et les Anglais développent cette pratique sur la laine. Après des siècles de pratique, la broderie s’essouffle au XXème siècle. Cet art ne se transmet plus qu’à l’école et est vite abandonné par les jeunes filles. C’est au début des années 80 que le broderie connait un regain de popularité. On innove, on la modernise. Aujourd’hui, beaucoup l’ont découvert grâce au confinement et au temps qu’il nous a offert.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.