Le wabi-sabi, la philosophie japonaise à adopter à la rentrée

Le mot ressemble étrangement au wasabi, ce condiment vert japonais proche de la moutarde qui monte au nez et qui pique aussi vite qu’englouti. Pourtant, le wabi-sabi n’a rien à voir avec ce dernier : il s’agit  d’une philosophie de vie, adoptée par les Japonais qui prône un retour à l’essentiel et à la simplicité. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Jurica Koletić on Unsplash. |

En japonais, le wabi-sabi repose sur deux grands principes, puisque wabi signifie (solitude, simplicité), et sabi (l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, le goût pour les choses vieillies). Autrement dit, le wabi-sabi est plus qu’une philosophie, mais un véritable art de vivre qui revient à se contenter de peu pour être heureux, et d’accepter que le temps passe. Etroitement lié au cérémonial du thé, le wabi-sabi est né au XIVe siècle déjà, alors qu'un Moine, Murata Shuko, décida de servir le thé dans des ustensiles locaux alors qu'habituellement, on utilisait des objets luxueux, laissant une grande place à l'imperfection. 

Très ancré dans la culture nippone, ce concept a ensuite été développé par les maîtres japonais du thé, notamment par Leonard Koren, architecte de formation qui s'est spécialisé dans la théorie de l'esthétisme. Il en a d'ailleurs fait un ouvrage intitulé Wabi-sabi à l'usage des artistes, designers, poètes & philosophes dans lequel il explique comment voir la beauté des choses atypiques, des choses imparfaites.

Oubliez donc la recherche de la perfection qui ne fait qu’amplifier nos frustrations et le sentiment d’inachevé et voyez plutôt la beauté des choses imparfaites. 

Pour mettre un peu de wabi-sabi dans notre quotidien, on commence par l’adopter dans notre intérieur : plutôt que de s’obstiner à avoir une maison propre et bien rangée, des murs lisses et des meubles flambants neufs dignes des photos de magazine, on s’adapte à notre environnement et on voit la beauté des imperfections qui nous entourent. Vos murs défraichis auraient bien besoin d’un coup de peinture ? Et si, vous les laissiez comme tels pour apporter à votre intérieur une esthétique baroque et un style industriel ? D’ailleurs il suffit de faire un tour sur la toile pour s’apercevoir que les murs bruts sont plus que jamais la nouvelle tendance design du moment. A tel point, que même le papier peint fleuri déchiré, arrive à s’imposer, car il apporte la touche champêtre qui donne du caractère à nos intérieurs. 

Pour se sentir vraiment bien chez soi, on évite également d’accumuler trop de choses et on procède à un vrai désencombrement : à quoi bon s’acheter de nouvelles fringues si vous n’avez même plus de place pour les mettre dans votre garde-robe ? Apprenez à faire du tri, et à vous séparer des vêtements que vous ne portez plus. Faites de la place dans votre séjour et gardez uniquement les choses utiles. Un intérieur épuré vous permettra de vous sentir mieux chez vous et donc indirectement, vous vous sentirez également mieux dans votre tête. 

La vidéo du jour :

 

 

S’accepter tel que l’on est

Mais le wabi-sabi ne se limite pas à votre décoration. C’est d’ailleurs ce qui le rend si complexe, puisqu’il s’adapte aux moindres détails de votre vie. Le concept du wabi-sabi nous apprend également à nous aimer nous-mêmes. Aussi, il nous aide à nous contenter de ce que l’on a, sans avoir envie de changement perpétuel. Le wabi-sabi, c'est aussi arrêter de nous autocritiquer et de s’accepter enfin tels que nous sommes vraiment. Apprenez à voir la beauté de vos imperfections et à les apprécier, vous n’en deviendrez que plus fort et fier de vous, tandis que votre confiance en vous n’en sera que plus renforcée. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.