NomadHer, l’application qui permet aux femmes de voyager en solo

Vous êtes une femme et avez toujours rêvé de voyager seule ? Cependant, vous n’avez peut-être pas encore sauté le pas par peur. NomadHer est justement une application qui accompagne les personnes souhaitant se lancer dans cette aventure.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : UNSPLASH/DRIF RIADH |

D’après une étude Tripadvisor parue en 2015, 74 % des femmes souhaiteraient voyager seules. Néanmoins, 80 % d’entre elles ne le font pas pour trois raisons : la sécurité, les dépenses et la solitude. Afin de permettre aux femmes de parcourir le monde en solo, Hyojeong Kim, CEO de l’application NomardHer, a souhaité créer une plate-forme où les globe-trotteuses puissent se réunir et s’entre-aider. Et la jeune femme sait de quoi elle parle. En effet, cette dernière a visité une quarantaine de pays sans personne pour l’accompagner, et pourtant, elle l’assure : "j’ai voyagé en solo, mais je n’ai jamais été seule".

 

Des conseils, des bons plans et des rencontres

L’application NomadHer a été créée pour un but : permettre l'émancipation des femmes de façon sécurisée, économique et éco-responsable. Pour atteindre cet objectif, la plate-forme met en relation des globe-trotteuses avec des voyageuses qui cherchent des conseils, des recommandations. Concrètement, l’application permet aux femmes de se rencontrer et de vivre des expériences ensemble. Elle répertorie également tous les événements qui se déroulent autour de vous, les lieux à visiter, les endroits où manger et où dormir… NomadHer aide aussi les femmes à partager un mode de transport comme le co-voiturage. Le but est de s’assurer une sécurité, tout en partageant les frais de déplacements. Et si vous préparez un voyage, vous pouvez discuter en temps réel grâce à un chat. Vous pouvez notamment vous renseigner sur les bons plans ou les endroits à éviter. Cette discussion peut d’ailleurs tout à fait se poursuivre une fois arrivée à destination.

 

La vidéo du jour :

 

Des événements organisés partout dans le monde

Une véritable communauté s’est construite autour de NomadHer, avec plus de 10 000 membres partout autour du monde. L’application recense ainsi près de 100 nationalités différentes. Pour le moment, les langues disponibles sont l’anglais, le français et le coréen. Et depuis 2018, l’année de lancement, les créateurs dépassent les limites du virtuel en organisant notamment le "Female Globetrotter Festival". Là, des startups et des projets sur le thème de l’autonomisation des femmes et du voyage sont présentés. En 2020, l’événement s’est tenu à distance, pandémie oblige. Cette année, NomadHer espère se développer dans dix villes à travers le monde afin de toucher encore plus de femmes.

Au moment de l’inscription, l’application demande d’entrer son nom, son prénom, son adresse mail, mais aussi de prendre un selfie et une photo d’un papier d’identité pour s’assurer du sexe de la personne.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.