Quatre légendes de Noël à connaître absolument

Le sapin, les décorations, le Père Noël…Un monde magique qui nous fait rêver chaque année en décembre. Mais d’où proviennent ces traditions festives ? Découvrez quatre légendes de Noël.

par nour chennoufi. Crédit photo: unsplash/aaron burden |

L’origine du Père Noël 

Cet homme barbu à l’allure familière, vêtu de rouge, passant le 24 décembre au soir par la cheminée pour nous apporter des cadeaux au pied du sapin…Un grand nombre de personnes s’accorde à dire que ce fameux personnage a été créé par la multinationale Coca Cola en 1931. Mais le Père Noël trouve ses origines en Europe, où seule la Hollande avait gardé son « Sinter Klaas » (ou Saint Nicolas en français) malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la cérémonie. On retrouve toute la symbolique du Père Noël chez Saint-Nicolas : le manteau rouge vif, la barbe couleur neige, la distribution de jouets. Tout y est à quelques détails près. Lorsque les Hollandais s’installèrent aux États-Unis, Sinter Klaas a donné naissance au fameux Santa Claus qui a subi certaines modifications culturelles. D'où le Père Noël qu’on s’imagine aujourd’hui. 

La légende de la bûche

Avant de représenter le dessert par excellence de la veillée de Noël, on dit que le feu de la bûche était autrefois un hommage au soleil. Dérivée de diverses célébrations païennes, la coutume était d’en allumer une dans l’âtre le jour de Noël et de la laisser bruler jusqu’au Nouvel An. Autrefois, on plaçait autant de bûches qu’il y avait d’habitants dans le foyer, le chef de famille se devait de les bénir avec de l’eau, du sel et parfois même du vin. Ce n’est qu’en 1945 qu’on a continué à commémorer ce rituel sous la forme d’un délicieux dessert.

L’origine du sapin de Noël

Installer son sapin de Noël chaque année ? Incontournable. Jusqu’où remonte l’origine du roi des forêts ? Tout commence par une nuit glaciale en hiver dans un bois d’Allemagne. Il parait qu’un bûcheron fut émerveillé par le spectacle qu’offraient les étoiles à travers les branches d’un sapin recouvert de neige. Pour capturer ce moment magique et le faire vivre à sa compagne avec la même intensité, il rapporta chez lui un petit sapin qu’il décora de rubans et de bougies allumées. Les rubans étaient censés imiter la neige tombante sur les branches tandis que les bougies imitaient les étoiles. Sa compagne et leur voisinage furent tellement ébahis à la vue de cet arbre, que chaque maison eut son propre sapin de Noël.

La légende de la boule de Noël 

Saviez-vous que les premières décorations de Noël étaient constituées de fruits ? Des pommes, des oranges… tous les fruits étaient décorés de petits motifs en papier qu’on accrochait au sapin. La légende raconte qu’à la suite d’une mauvaise récolte de pommes en Alsace, un verrier de Strasbourg eut l’idée de les remplacer par des boules de verre peintes à la main ! L’artisanat s’était vite répandu en Europe, notamment en Allemagne dans les années 1830 où l’on produisait des « kugels », des boules de verre destinées à protéger le foyer des mauvais esprits. Elles ne mirent pas longtemps à plaire à la population. Simple et décorative, la boule de Noël était née. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.