Bruges au gré de ses artisans

Fière de son identité, entre histoire et technologie, Bruges a créé le label Handmade in Brugge, décerné aux artisans les plus authentiques de la cité. Ces derniers sont regroupés dans un circuit que nous avons emprunté. Retour sur quelques adresses immanquables.
PAR ISABELLE PLUMHANS. PHOTOS DR. PARCOURS |

Circuit d'appli

Handmade in Brugge est un parcours d’artisans. Un circuit repris sur un plan, disponible à l’office du tourisme, ainsi que dans une application à télécharger qui guide le visiteur dans ses déambulations. Il est possible de visiter les ateliers de ces artisans labélisés, sur rendez-vous dans certains cas. La plupart d’entre eux sont situés dans le centre-ville, mais quelques-uns sont en dehors, accessibles en bus depuis t’Zand. Attention, certaines adresses ne sont pas toujours aisées à débusquer et plusieurs ateliers nécessitent une prise de rendez-vous préalable à la visite ; mieux vaut préparer son parcours !

www.handmadeinbrugge.be

Télécharger l’application : XPlore Brugge via Google Play 
ou Apple Store

Office du tourisme, Stationsplein, T. 050 44 46 46, 
www.brugestourisme.com

Beaux bois

C’est notre première halte ; de la Grand-Place, nous mettons moins de cinq minutes pour y arriver. La petite maison se niche sur la place en face du Théâtre Municipal. D’ailleurs, nous apprend Bas Van Mullen, le maître des lieux, son emplacement a donné son nom à sa boutique ; Papageno, personnage de La Flûte Enchantée de Mozart, dont la partition est gravée sur le sol de la placette. Depuis 1967, le lieu abrite les trésors d’antiquités chinés par les parents de Bas. Lui-même a repris la boutique en 2011, et lui a adjoint son atelier d’ébénisterie. Les deux activités se côtoient avec bonheur et intelligence, ors et délicatesses dans le magasin, sciures et bois de l’atelier. Proposés par ce dernier, réparations de meubles anciens et réalisations de neufs. Un travail minutieux et passionné et un artisan capable de discuter des différentes époques du meuble de mariage chinois autant que de la façon de rénover au plus efficace une commode à chevilles de bois.

1. Atelier Papageno/Antiek Van Mullen, 52 Vlamingstraat (boutique),  1 Kraanrei (atelier), T. 050 33 05 94, www.atelier-papageno.be

Fine dentelle

Parcourant les ruelles, on frise l’overdose dentellière. Pas une rue où elle ne figure dans l’une ou l’autre vitrine, façon attrape-touriste. Sur les 47 000 dentellières que comptait notre pays au début du 20e siècle, 70 % se trouvaient à Bruges, berceau historique de cette activité d’art et beauté. La ville a ainsi son musée, centre de la dentelle, à visiter. Bonheur donc, quand, au détour du circuit, nous découvrons la maison atelier de la créatrice Sun Mae, laquelle propose un travail dont la finesse n’empêche pas une épure contemporaine, dentelle traditionnelle sur lingerie actuelle. Non loin de là, le joaillier Quijo tisse, dans un procédé original et déposé par ses soins, l’or et l’argent à la façon de la dentelle. Le résultat, sur broche, bague ou pendentif, prend selon les pièces, des allures imposantes, ou sensiblement légères. Un travail couronné en 2000 du De Beers Award, un des plus prestigieux prix de joaillerie.

2. Sun Mae, 25 Hoogstraat, T. 050 34 78 34 et 0499 58 30 02, www.sunmae.be 3. Quijo, 1 Breidelstraat, 8000 Brugge, T. 050 34 10 10, www.quijo.be 4. Kant Centrum/musée de la dentelle, 16 Bzalstraat, T. 050 33 00 72, 

Bon houblon

Au moment d’entamer la partie gastronomie du circuit, hésitation houblonnée. Irions-nous à la Brasserie De Halve Maan, la plus ancienne encore en activité dans la ville, qui brasse Brugse Zot et Straffe Heindrik ? Ses installations se visitent tous les jours. Mais nous sommes samedi, nous privilégions donc un détour décentré à la microbrasserie Fort Lapin, qui ne se visite que ce jour-là. Dégustation comprise. Située non loin d’une forteresse du 17e siècle qui lui vaut son nom, elle brasse quatre bières : Hoplapin 6 et Fort Lapin 6, 8 et 10. Intransigeante sur la qualité de sa production, elle utilise un houblon spécifiquement belge, et produit localement.

5. Brasserie De Halve Maan, 26 Walplein, T. 050 44 42 22, www.havemaan.be 6. Brasserie Fort Lapin, 32 Koolkerkse Steen

Pain bénit

Poursuivant notre route gourmande, nous poussons la porte de la Patisserie Academie. Tom Van Loock a fait ses classes chez Marcolini avant de devenir chef pâtisser au restaurant De Karmeliet. Autant dire que le sucré, c’est son métier. Depuis quelques années, l’envie d’être son propre patron, et soutenu par sa femme, aux commandes de la boutique-salon de thé, lui fait passer ses journées dans son atelier au sous-sol. Où il travaille les matériaux nobles, sains, bons, de saison. Son crédo ? Un usage modéré du beurre et du sucre. Ses créations font la part belle aux saveurs raffinées et l’on peut dévorer sans culpabiliser sa tarte tatin au Calvados ou celle aux abricots et chocolat.

7. Patisserie Academie, 56 Vlamingstraat, T. 050 68 92 91, 
www.patisserieacademie.be

Jolies lettres

Bruges, ville de livres, est un centre mondial et historique de la calligraphie et de la gravure sur pierre. Aujourd’hui encore, elle abrite des artisans qui portent haut et beau cette noble pratique. Parmi ceux – ci, Jef Boudens a transmis son savoir à ses fils, Pieter et Kristoffel. Pieter a lui-même enseigné la gravure sur pierre à son propre fils, Robrecht. En passant à l’angle de la Vlamingstraat, nous remarquons la façade du restaurant De Florentijnen, œuvre de son frère Kristoffel. Et la visibilité de ces techniques dépasse largement la ville, puisque Brody Neueuschawander, américain d’origine, brugeois d’adoption, est auteur d’une calligraphie fine qui s’exporte dans le monde entier. Le Rijksmuseum d’Amsterdam, la BBC ou encore le metteur en scène Peter Greenaway ont fait appel à ses services. Le travail technique et minutieux de ces artisans induit la prise de rendez-vous pour la visite de leur atelier.

8. Pieter Boudens, 29 Notelarendreef, Sint Michiels, (bus 25 au départ  de t'Zand), T. 050 38 47 91, www.pieterboudens.be 9. Kristoffel Boudens, 42 Werfstraat, T. 0496 54 76 55, www.kristoffelboudens.be (sur rendez-vous uniquement) 10. Brody Neuenschwander, 2 Spinolarei, T. 050 34 21 89,

Beaux cuivres

On est frappé par l’écrin architectural de l’atelier d’Adolphe Sax & Cie, bel immeuble Art Nouveau. Ici, Karel Goetghebeur fabrique, répare et revend des saxophones de sa propre marque. On profite de son travail artisanal et passionné, sur place… ou à emporter ; avec le concept Sax on wheels, Karel se déplace dans l’intimité des chaumières, pour que les musiciens y rêvent chez eux de l’instrument qui deviendra le leur.

11 Adolphe Sac & Cie, 97 Gistelse Steenweg, T 0497 55 55 85, www.adolphsax.be (hors de la ville, accessible 5, 15 ou 55 au départ de t’Zand).

Cuir d'antan

C’est une petite ruelle calme dans laquelle nous découvrons, derrière une vitrine élégamment pensée, la boutique de Luc Decuyper. Et elle sent bon l’authentique et le savoir-faire. Des étalages de produits, quelques chaussures haut de gamme et, surtout, derrière le comptoir, les machines qu’on devine patiemment entretenues, et sur lesquelles le propriétaire répare parfois mieux qu’à l’origine les chaussures qu’on lui confie. Formé chez Delvaux, passé dans plusieurs maisons de maroquinerie traditionnelle, Luc Decuyper a la passion du cuir chevillée aux mains et à l’âme. Le temps qu’il consacre à ses conseils exacts et attentionnés font de sa boutique un must du chaussant. 

12. ShoeRecrafting, 13 Langestraat, T. 050 33 81 67, www.shoerecrafting.be