2020, une année bissextile : qu’est-ce que ça change ?

L’année 2020 va durer plus longtemps que l’année 2019. Comme tous les quatre ans, nous serons dans une année bissextile, résultat, le mois de février sera un jour plus long que d’habitude. Explication de ce phénomène calendaire aussi perturbant que récurrent. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by STIL / Maddi Bazzocco on Unsplash. |

Année bissextile ou non, vous ne comprenez jamais rien à ces changements d’année, ni même pourquoi une année sur quatre, le 29 février refait son apparition ? Un phénomène scientifique qui peut s’expliquer de manière très simplifiée : un jour est calculé en fonction du temps que la Terre met à tourner sur elle-même. Une année est quant à elle calculée en fonction du temps que met la terre pour faire le tour du soleil.  Et si on dit souvent que notre chère planète met 365 jours pour tourner autour de la lune, dans les faits, elle met précisément 365,2422 jours, soit 365 jours, 5 heures et 48 minutes. Vous l’aurez compris, si nous voulions être exacts, chaque année nous célébrerions la nouvelle année à un moment différent. Dès lors, pour faciliter les choses, on ajuste notre calendrier tous les quatre ans en ajoutant un jour de plus à l’année. On parle alors d’année bissextile. 

Un jour intercalaire

L’origine de ce jour supplémentaire ne date pas d’hier : déjà à l’époque de Jules César, un jour de plus avait été ajouté au calendrier julien, car un retard avait été observé entre les années solaires et les années civiles. Mais à cette époque, le mois de février perd un jour et le mois de juillet en prend un. En quinze siècles, on se rend compte que c'est une dizaine de jours de retard qui ont été pris, car tous les 400 ans il y a un excès de 3 jours dans le calendrier calendaire. Une nouvelle règle vient alors réajuster ce décalage et les années bissextiles arrivent : il s’agit depuis des années divisibles par 4 et non divisibles par 100 (comme l'an 2020) et les années divisibles par 400 (comme les ans 1600 et 2000).

Un calcul précis

Vous l’aurez compris, garder 365 jours au calendrier est nettement moins compliqué. Mais puisqu’il faut quatre ans pour recréer un jour entier avec les quarts de journées laissées de côté, on ajoute un jour tous les quatre ans afin de rétablir la différence entre le nombre de jours inscrits au calendrier et le nombre réel des tours de la Terre sur elle-même autour du soleil. Mais c’est aussi l’occasion de célébrer les Auguste et les Antoinettes qui se fêtent le 29 février ! 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :