Cinq endroits où se mettre au vert à Bruxelles

Si notre capitale est souvent assimilée aux rues bondées et aux nombreux touristes, certains lieux excentrés nous permettent de faire le plein de nature. Entre forêts, parcs et jardins, voici cinq endroits où prendre un bon bol d’air frais. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Raja Sen on Unsplash. |

Le plus connu : le Bois de la Cambre

Parc paysagier à caractère forestier, le Bois de la Cambre doit son nom à l’Abbaye de la Cambre toute proche de là. Souvent pris d’assaut dès le retour des beaux jours, il est devenu le lieu de rendez-vous de tous les Bruxellois qui veulent profiter de la nature environnante sans sortir de Bruxelles. En temps normal, dès le retour des beaux jours,  il est possible de louer des barques et des pédalos à l’heure ou à la demi-heure et de faire le tour du lac à partir de la petite île Robinson située en son centre. Les plus gourmands profiteront du nouveau chalet Gaufres & Waffles pour déguster une délicieuse gaufre de Bruxelles, tandis que les autres pourront simplement se promener dans les 123 hectares de verdure qui compose le bois. 

 

 

Accès : Plusieurs entrées permettent d’y accéder. 

Le plus biodiversifié : Le Scheutbos

Molenbeek-Saint-Jean, la grande commune de l’Ouest de Bruxelles attire moins que d’autres quartiers de Bruxelles et c’est bien dommage, car elle recèle de magnifiques écrins de verdure. Le plus sauvage, le plus agréable, c’est certainement le Scheutbos. Logé en bordure extrême de la Région, ce site naturel boisé à large biodiversité s‘étend sur pas moins de 50 hectares, entre zones marécageuses, chemins détournés et même quelques vaches rustiques de race Galloway. Bruxelles comme vous ne l’avez jamais vu.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#nature #park #path #spring #trees #wood #brussels #pond #walk

Une publication partagée par David Luy (@david.luy) le

 

Accès : rue du Scheutbosch, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Le plus fleuri : Les Jardins du Fleuriste à Stuyvenberg

Au coeur du quartier bruxellois de Laeken, les Jardins du Fleuriste sont nés sous l'impulsion du Roi Leopold II. Un espace de verdure qui prolongeait le domaine du Stuyvenberg, mais en 2005, Bruxelles Environnement-IBGE en a fait un lieu d'expérimentation et d'exposition de plantes rares. Promenez-vous sur les chemins tracés, et découvrez le caractère historique de ce jardin. N'oubliez pas de vous rendre sur les balcons qui offrent un panorama s'étendant depuis Notre-Dame de Laeken jusqu'au Palais de Justice.

 

 

Accès : Rue Jean Sobieski, 1020 Laeken

Le plus royal : Le parc Sobieski

Pour embellir les abords de son palais, le roi Léopold II eut l’idée de créer le Jardin Colonial et le Parc Sobieski, qui font aujourd’hui tous deux partie de la Promenade Verte. Mais à l’origine, le Parc Sobieski n’était pas un parc public. Il faisait partie des jardins royaux de Léopold II et produisait les fruits de la cour. Ce n’est que vers 1975, que la Donation Royale le convertit en jardin public, car les fruitiers n’étaient plus assez productifs. La dénomination du parc et de l’avenue qui le borde est un hommage au roi de Pologne Jean III Sobieski, qui contraignit les Ottomans à lever le siège de Vienne en 1683. Mais le parc eut pendant très longtemps, une autre appellation : celle de « parc Elisabeth ». Elle n’a plus cours aujourd’hui pour éviter les amalgames avec le parc Elisabeth situé devant la basilique de Koekelberg.

 

 

Accès : 62B Rue Médori à 1020 Bruxelles

Le plus boisé : le Bois des Capucins

Situé dans le prolongement nord-est de la Forêt de Soignes, le Bois des Capucins couvre une superficie d’environ 100 hectares, et compte 460 espèces d’arbres différentes (dont 305 feuillus et 155 conifères). L’Arboretorum qui s’y trouve est accessible à tous et abrite les espèces d’arbres les plus typiques de la zone climatique tempérée de l’hémisphère Nord telles que le séquoia géant, l’épicéa du Caucase, le pin ponderosa ou encore le sapin noble. Ici, les arbres sont classés en fonction de leur origine géographique. Au gré de votre ballade, vous aurez donc l’impression de passer de Californie du Nord en Alaska en l’espace de quelques dizaines de mètres… 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Plein les yeux 🌳🌞 . . . #foretdesoignes #forest #arboretum #tervuren #boisdescapucins #nature #tree #light

Une publication partagée par Alice De Page (@alicedepage) le

 

Accès : Ses accès principaux se font soit à Tervuren, soit à Notre-Dame-au-Bois. Découvrez comment y accéder en voiture, à vélo ou à pied ici.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :