Comment les Crocs se sont imposées en pleine pandémie

Il y a quelques années, on pointait du doigt ces sabots d’extérieur en plastique. Les Crocs étaient aux antipodes des critères de la mode. Pourtant, l’année dernière, les ventes ont explosé notamment grâce à des collaborations prestigieuses.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : INSTAGRAM/CROCS |

Vous aussi les Crocs vous servent de sabots pour aller dans le jardin ? Longtemps perçues comme pratiques, jamais nous n'aurions pu penser que les fameuses chaussures seraient un jour sur le devant de la scène. Et ce jour est finalement arrivé ! Après avoir essuyé de nombreuses critiques, les sabots révèlent toute leur solidité. Et si beaucoup de marques ont souffert du confinement, ce n’est pas le cas de Crocs.

La success story des Crocs

En 2001, deux Canadiens ont l’idée de fabriquer une chaussure pour aller à la plage ou sur un bateau. Deux ans plus tard, des Américains rachètent l’usine après une virée sur un navire : ces sabots ne glissent pas et ne font pas de marques ! Les Crocs font ainsi leur première apparition en 2003 sur un salon maritime. Le succès est lancé. Rapidement, les chaussures sont adoptées par Al Pacino, Teri Hatcher ou encore Jack Nicholson. Trois ans plus tard, les usines produisent près de 3 millions de paires par mois pour faire face à la demande.

Après un essoufflement d’une dizaine d’années, la marque a de nouveau fait parler d'elle en 2020. Et pour cause ! Les confinements ont fait décoller les ventes des fameux sabots. Au dernier trimestre de l’année dernière, la marque enregistrait un bénéfice net de 52,7 millions d'euros, contre 30,4 millions d’euros au cours de la même période l'année précédente. Sur le site internet de la marque et sur les autres plateformes qui en proposent, les ventes ont augmenté de 35,5 %. Si la marque en est arrivée là, c’est surtout grâce aux collaborations qu’elle propose.

 

Des collaborations prestigieuses

La marque de sabots en plastique semble avoir bien compris le fonctionnement du marketing. C’est pourquoi, en octobre 2020, une collaboration totalement inattendue voit le jour. Justin Bieber sort une collection avec Crocs. Fan connu et reconnu de la célèbre chaussure, le chanteur a imaginé des sabots jaunes, à l’image de sa propre marque de vêtements. Il a notamment teasé cette collaboration sur les réseaux sociaux en relevant le défi du real or cake challenge. Couteau à la main, le Canadien a coupé une Crocs qui s’est avérée être un gâteau. Aujourd’hui, Justin Bieber réitère cette association. Sa collection "CROCS X JUSTIN BIEBER WITH DREW HOUSE 2" est sortie ce matin et est déjà en rupture de stock. Cette fois, les sabots sont de couleur lavande et accompagnés de Jibbitz (charms pour Crocs) géants inspirés par les personnages de la communauté Drew House (marque du chanteur). Chaque paire est vendue avec des chaussettes de la marque de l’interprète.

Autre collaboration qui a beaucoup fait parler, c’est celle avec le compositeur français Vladimir Cauchemar, en janvier dernier. Ce dernier explique : "Je voulais obtenir une paire classique et originale à la fois, avec un twist. J'y ai glissé des détails et matériaux différents. C'était comme dans un jeu." La chaussure est donc noire et la semelle blanche. Une ceinture-boucle tressée inspirée du streetwear a été ajoutée sur le dessus. En ce qui concerne la bride classique de derrière, elle est dotée d’un cordon élastique ajustable. Comme Justin Bieber, le Français a imaginé deux charms, un gros cœur rouge et une tête de mort, symbole de Vladimir Cauchemar. À peine annoncée, la paire était déjà out of stock. Le sabot en plastique a, semble-t-il, de beaux jours devant lui.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.